NOUVELLES
03/09/2012 05:18 EDT | Actualisé 03/11/2012 05:12 EDT

USA: polémique après qu'un démocrate eut comparé les républicains à Goebbels

Un haut responsable démocrate américain a comparé lundi les républicains au propagandiste nazi Joseph Goebbels, s'attirant les foudres des conservateurs et un rejet sans équivoque de son parti.

Les républicains "mentent, et ils s'en fichent si les autres pensent qu'ils mentent... Joseph Goebbels, c'est le grand mensonge et on le répète à l'envi", a affirmé le chef du Parti démocrate de Californie (ouest) John Burton, dans un entretien à la radio KCBS de San Francisco depuis Charlotte (Caroline du Nord, sud-est) où démarre mardi la convention démocrate.

La "Coalition républicaine juive" a condamné ces propos.

"John Burton devrait faire autre chose que de mobiliser les nazis et leurs victimes dans nos débats politiques actuels, mais apparemment le dégoût que de telles déclarations occasionnent aux rescapés de l'Holocauste et à leurs familles le préoccupe moins que la perspective de marquer des points", a affirmé ce groupe.

Cité par Politico, le porte-parole du président Barack Obama, Ben LaBolt, a déclaré que ces propos ne reflétaient "évidemment pas l'opinion de l'équipe de campagne" démocrate.

M. Burton a ensuite dit vouloir "corriger les informations de presse sur mes récentes déclarations au sujet des mensonges républicains".

"Je n'ai pas qualifié les républicains de nazis, je ne le ferai jamais. De fait, je n'ai même pas utilisé ce mot", a écrit M. Burton dans un communiqué mis en ligne sur le site internet de sa formation.

Si les candidats "Mitt Romney, Paul Ryan ou les républicains sont insultés par le fait que j'ai décrit leur stratégie de campagne comme un grand mensonge, je leur présente des humbles excuses, à eux où à tous ceux qui pourraient avoir été choqués par ces déclarations", a conclu M. Burton.

arb-tq/lb

PLUS:afp