NOUVELLES

URGENT ¥ La RDC accuse à nouveau le Rwanda d'avoir soutenu les rebelles du M23 (officiel)

03/09/2012 01:25 EDT | Actualisé 03/11/2012 05:12 EDT

La République démocratique du Congo (RDC) a accusé lundi le Rwanda d'avoir profité d'une opération de retrait de militaires rwandais de l'Est congolais pour "exfiltrer" des hommes qui, selon Kinshasa, ont "attaqué" l'armée congolaise avec la rébellion du Mouvement du 23 mars (M23).

"L'armée rwandaise a profité du retrait de ses officiers de renseignement (...) pour exfiltrer quelques-uns de ses éléments" entrés en RDC "pour attaquer les FARDC (Forces armées de la RDC) aux côtés du groupe pro-rwandais M23", a déclaré à la presse le porte-parole du gouvernement, Lambert Mende. L'armée congolaise affronte depuis mai le M23, composé de mutins ex-membres du Congrès national pour la défense du peuple (CNDP), une ancienne rébellion qui était soutenue par le Rwanda et qui a été intégrée dans l'armée en 2009.

hab/sd

PLUS:afp