NOUVELLES
03/09/2012 05:10 EDT | Actualisé 02/11/2012 05:12 EDT

Une semaine cruciale s'amorce pour Barack Obama

Le président sortant Barack Obama passera la fête du Travail en Louisiane pour rencontrer des sinistrés de l'ouragan Isaac, à la veille de l'ouverture de la convention du Parti démocrate qui doit le confirmer comme candidat à la présidentielle du 6 novembre.

De grands noms du parti se succéderont pendant trois jours à la tribune du Time Warner Cable Arena, à Charlotte, en Caroline du Nord, où les 6000 délégués réunis tâcheront de présenter leur candidat sous le meilleur angle, comme l'ont fait les républicains avec leur candidat Mitt Romney, à Tampa, en Floride.

À l'instar d'Ann Romney la semaine dernière, la première dame des États-Unis Michelle Obama tentera mardi soir de présenter une image moins politique et plus humaine de son mari.

En tournée asiatique, la chef de la diplomatie américaine Hillary Clinton ne sera pas présente à la convention, mais son mari Bill, président de 1993 à 2001, tiendra le rôle de vedette de la soirée de mercredi.

Le président de la commission des Affaires étrangères au Sénat, John Kerry, parlera jeudi de sécurité nationale, avant que le colistier de Barack Obama, le vice-président Joe Biden, ne prenne la parole. Suivra le discours d'investiture du président sortant, qui devrait clôturer la convention démocrate.

Déjà sur place à Charlotte, le chercheur de l'Observatoire des États-Unis de la Chaire Raoul-Dandurand de l'Université du Québec à Montréal (UQAM), Guillaume Lavoie, souligne qu'il existe un réel contraste dans les positions des aspirants présidents.

« Mitt Romney parle d'économie. Obama va en parler aussi », prévoit-il, précisant toutefois qu'ils adoptent deux modèles très différents.

Les républicains souhaitent « continuer les coupures de taxes et les réductions d'impôt pour les plus riches, alors que Barack Obama lui veut donner un coup de main à la classe moyenne en taxant un peu les plus riches ».

Les démocrates veulent préserver « les grands programmes sociaux que sont l'assurance maladie et l'assurance sociale », tandis que Mitt Romney dit vouloir les réformer. « Et ça inquiète beaucoup de gens », ajoute Guillaume Lavoie.

La convention démocrate sera suivie de trois débats télévisés entre les deux candidats, soit les 3, 16 et 22 octobre, ainsi que d'un débat entre leurs colistiers le 11 octobre.

PLUS: