NOUVELLES

Un Saoudien recherché après des attaques dans l'Est chiite blessé et arrêté

03/09/2012 10:17 EDT | Actualisé 03/11/2012 05:12 EDT

Les forces de sécurité ont blessé par balles et arrêté un homme figurant sur une liste de 23 Saoudiens recherchés pour leur implication dans les troubles dans une région à majorité chiite de l'est de l'Arabie saoudite, a annoncé lundi le ministère de l'Intérieur.

Hussein Hassan Ali Al-Rabie a été arrêté dimanche soir dans la village d'Awamiya, a précisé le porte-parole du ministère de l'Intérieur Mansour al-Turki, dans un communiqué diffusé par l'agence officielle SPA.

Il a été blessé lors d'un échange de tirs avec les forces de sécurité qui l'ont surpris "en train de vendre une importante quantité de drogue", a dit le porte-parole, en ajoutant qu'un policier avait été également blessé.

Rabie était le 4e sur une liste de 23 Saoudiens recherchés pour leur implication dans des troubles sporadiques dans l'Est du royaume, où les quelque deux millions de chiites se plaignant de discrimination de la part du pouvoir sunnite.

Cinq personnes figurant sur cette liste ont déjà été arrêtées et quatre autres se sont rendues aux autorités puis relâchées.

Ce groupe de 23 personnes était accusé notamment d'agir "pour le compte de parties étrangères", en allusion à l'Iran chiite, soupçonné par les autorités saoudiennes d'encourager en sous-main les manifestations de chiites.

Les troubles -manifestations et accrochages- ont éclaté en 2011 et pris une tournure violente avec la mort de dix personnes. Les tensions se sont apaisées en août, des dignitaires de la région ayant accueilli favorablement l'appel du roi Abdallah à la création d'un centre de dialogue confessionnel entre sunnites et chiites.

aa-ak/hj/tp

PLUS:afp