NOUVELLES

Moody's n'exclut pas d'abaisser la note de l'Union européenne

03/09/2012 08:46 EDT | Actualisé 03/11/2012 05:12 EDT

L'agence de notation Moody's a abaissé lundi de stable à négative la perspective de la note de l'Union européenne (AAA).

L'agence explique sa décision par les perspectives négatives assortissant les notations AAA de contributeurs clés au budget de l'UE: l'Allemagne, la France, le Royaume-Uni et les Pays-Bas, qui ensemble représentent 45 % des recettes budgétaires de l'Union européenne.

Ce n'est pas la première fois que Moody's procède de la sorte. Le 23 juillet elle s'est attaquée à la perspective de la note de l'Allemagne, des Pays-Bas et du Luxembourg en raison de « l'incertitude croissante » sur l'issue de la crise en zone euro.

L'agence avait aussi indiqué qu'elle réexaminerait « à la fin du troisième trimestre » le triple A accordé à la France et à l'Autriche, deux pays déjà placés sous perspective négative depuis février. Le Royaume-Uni est dans la même situation depuis décembre.

Moody's n'a pas manqué d'avertir qu'elle pourrait dégrader la note de l'UE si elle dégradait la note de certains de ses membres, prévenant qu'elle serait « particulièrement sensible » à des changements de note pour l'Allemagne, la France, le Royaume-Uni et les Pays-Bas.

Le communiqué de l'agence précise un « affaiblissement de l'engagement des pays membres envers l'UE » ou « des changements au cadre budgétaire de l'UE conduisant à une gestion moins prudente » pourraient aussi avoir des effets négatifs.

PLUS: