NOUVELLES

Le président Barack Obama se rend en Louisiane après l'ouragan Isaac

03/09/2012 07:29 EDT | Actualisé 03/11/2012 05:12 EDT

LA NOUVELLE-ORLÉANS - Le président américain Barack Obama s'est rendu en Louisiane lundi, où quelque 240 000 foyers sont toujours privés d'électricité, cinq jours après le passage de l'ouragan Isaac.

Isaac a touché terre sur les côtes de la Louisiane le 29 août sous la forme d'un ouragan de catégorie 1, avant de s'affaiblir pendant sa progression à l'intérieur des terres. Le centre de l'ouragan est passé à l'ouest de La Nouvelle-Orléans, sept ans après l'ouragan Katrina qui avait fait 1800 morts en 2005. Le système de digues autour de la ville a depuis été renforcé, et La Nouvelle-Orléans a cette fois été épargnée.

Plusieurs localités situées au nord et au sud de la ville ont en revanche été inondées par les marées de tempête et les pluies diluviennes, avec un cumul dépassant les 400 millimètres par endroits. Isaac a fait sept morts aux États-Unis, soit cinq en Louisiane et deux au Mississippi.

Lundi, plus de 2800 personnes étaient encore logées dans les abris d'urgence de la Louisiane. Les autorités ignorent encore combien de personnes auront besoin d'être relogées à plus long terme. Le responsable des urgences de l'État, Kevin Davis, a déclaré que des hôtels seraient probablement utilisés dans un premier temps.

Barack Obama a rencontré lundi des responsables locaux, dont le gouverneur de la Louisiane, Bobby Jindal, et le maire de La Nouvelle-Orléans, Mitch Landrieu. Sa visite dans la région visait à prendre compte de l'ampleur des dégâts et des efforts déployés pour aider les sinistrés.

La vie reprend lentement son cours à La Nouvelle-Orléans. Deux abris climatisés ont été ouverts pour les résidants privés d'électricité et exposés à la chaleur. Dix autocars et 150 gardes nationaux ont été mobilisés pour procéder à des évacuations si nécessaire dans la paroisse de St. James, où une rivière reste en crue.

Les services publics s'affairent à nettoyer les débris laissés par Isaac, principalement des arbres et des lignes électriques renversés par les vents violents. Quelque 210 kilomètres de routes ont été jusqu'à présent dégagées en Louisiane. Dans le Mississippi, environ 11 000 foyers n'avaient toujours pas d'électricité lundi.

PLUS:pc