NOUVELLES

Le Canada aura une ambassade en Birmanie

03/09/2012 06:38 EDT | Actualisé 03/11/2012 05:12 EDT

OTTAWA - Le ministre du Commerce international Ed Fast affectera un délégué commercial à temps plein à l'ambassade que le Canada s'apprête à ouvrir en Birmanie.

L'objectif poursuivi est de soutenir les sociétés et les entrepreneurs canadiens qui souhaitent étudier les possibilités d'investissement dans le pays, a indiqué M. Fast, qui est aussi ministre de la porte d'entrée de l'Asie-Pacifique.

Le Canada a rétabli les relations avec la Birmanie plus tôt cette année et il a ensuite annoncé l'ouverture d'une ambassade, une décision motivée par des signes laissant entendre que des réformes démocratiques et économiques étaient en cours.

Malgré tout, Ed Fast, qui conclut une tournée en Asie, suggère aux firmes canadiennes d'être prudentes en Birmanie.

Il précise que certaines réformes, bien que promises, n'ont toujours pas été complétées.

Le ministre soutient que les entreprises canadiennes pourront bénéficier de la demande de la Birmanie et des pays avoisinants pour les services financiers, les systèmes de télécommunications et la transformation des aliments.

PLUS:pc