NOUVELLES

La seule différence entre Morsi et Moubarak c'est la barbe (ministre syrien)

03/09/2012 12:40 EDT | Actualisé 03/11/2012 05:12 EDT

La seule différence entre le président égyptien Mohamed Morsi et son prédécesseur Hosni Moubarak "c'est la barbe", a déclaré lundi le ministre syrien de l'Information en tournant en dérision les violentes critiques de M. Morsi contre le régime de Bachar al-Assad.

M. Morsi, qui porte une petite barbe, est issu de la confrérie des Frères musulmans, honnie par le pouvoir en Syrie. C'est le premier président islamiste d'Egypte élu en juin, plus d'un an après la chute du régime Moubarak, emporté par 18 jours de révolte populaire.

A l'ouverture du sommet des Non-Alignés à Téhéran le 30 août, il a dénoncé le "régime oppressif syrien qui a perdu sa légitimité". Il a aussi dit vouloir "travailler avec toutes les parties pour faire en sorte que le sang s'arrête de couler" en Syrie, en proie à un conflit provoqué par une révolte populaire.

"Même sous Moubarak, nous considérions l'Egypte, terre de civilisation et d'histoire, comme un exemple de nationalisme ayant un rôle important à jouer. Mais il est malheureux qu'après le départ de Moubarak, un autre le remplace avec comme seule différence la barbe", a dit le ministre Omrane al-Zohbi.

"La première fois où j'entendais Mohamed Morsi dire la vérité, c'était quand il a déclaré se sentir responsable de l'effusion du sang syrien, comme les Qataris, les Turcs et les Saoudiens, qui eux aussi en sont responsables", a-t-il raillé lors d'une conférence de presse à Damas.

Il a aussi réitéré la position du régime selon laquelle le conflit dans le pays n'avait pas été provoqué par la répression d'une contestation populaire pacifique mais par "un complot international". "Je ne comprends pas comment on peut parler d'une révolution alors qu'il y a des assassinats et des enlèvements. Ce qui se passe est une agression par procuration".

bur-ser/tp/cco

PLUS:afp