La plupart des commerces de détail ainsi que les grands magasins d'alimentation de plus de 375 mètres carrés de surface sont fermés au public en ce lundi de la fête du Travail.

Certains commerces qui bénéficient déjà d'une exemption légale particulière, tels les restaurants, les stations-service, les librairies, les antiquaires et les fleuristes, peuvent toutefois ouvrir sans restriction.

Les petites surfaces du secteur de l'alimentation, comme les dépanneurs, les fruiteries, les boucheries et les pharmacies, peuvent ouvrir avec un maximum de quatre employés pour en assurer le fonctionnement.

À Montréal

Dans la métropole, la plupart des bureaux de la Ville sont fermés. Les institutions culturelles demeurent toutefois ouvertes. Les travailleurs pourront donc profiter de leur congé pour visiter le Biodôme, le Jardin botanique, l'Insectarium ou le musée d'archéologie et d'histoire Pointe-à-Callière.

Le Complexe sportif Claude-Robillard, dans l'arrondissement Ahuntsic-Cartierville, sera fermé, à l'exception du terrain de tennis extérieur.

Les écocentres demeurent ouverts et les collectes de déchets et de matières recyclables auront lieu selon l'horaire régulier.

La Ville rappelle que les stationnements avec des bornes de paiement automatisées demeurent payants toute la journée.

Et ailleurs

Certains services municipaux font également relâche à Québec, à Gatineau et à Ottawa.

À Toronto, des centaines de travailleurs participent au défilé annuel de la fête du Travail. Le cortège, qui a prévu sillonner la ville d'est en ouest, doit déambuler pendant trois heures. La chef néo-démocrate ontarienne, Andrea Horwath, ainsi que son homologue fédéral, Thomas Mulcair, prennent part au rassemblement.

À Moncton, au Nouveau-Brunswick, le Conseil du Travail avait organisé dimanche une célébration en l'honneur des travailleurs. Le mouvement syndical a été secoué dans cette province de l'Atlantique au cours de la dernière année. Plusieurs conflits de travail, comme chez Codiac Transpo, ont fait les manchettes.