NOUVELLES

Voici quelques citations du 33e jour de la campagne électorale au Québec

02/09/2012 05:49 EDT | Actualisé 02/11/2012 05:12 EDT

MONTRÉAL - Voici quelques citations ayant émaillé ce 33e jour de campagne électorale au Québec:

— — —

«C'est le signal que tout est possible pour les femmes, c'est comme ça que je le ressens, le message qu'elles m'envoient (...). Pour elles, c'est peut-être de se réaliser dans ce que je pourrais réaliser comme première ministre du Québec.»

- La chef du Parti québécois, Pauline Marois, courtisant plus que jamais l'électorat féminin.

--------------

«On a besoin au Québec d'avoir des entrepreneurs qui prennent des risques, ça fait d'ailleurs partie des changements qu'on veut faire. Il faut retrouver le goût du risque au Québec et quand on prend des risques, parfois ça va bien, parfois ça va moins bien, mais on ne peut pas continuer à ne pas prendre de risques.»

- Le chef de la CAQ, François Legault, défendant le fait qu'il compte sur beaucoup d'entrepreneurs parmi ses candidats.

--------------

«Je me mets à la place de M. Bettman: une ville où il y a le plein emploi où les gens vont vouloir aller au hockey et en auront les moyens. Et l'autre choix, c'est: saviez-vous qu'ils préparent cinq ans de perturbation économique? Entre les deux le choix m'apparaît assez clair.»

- Le chef libéral qui croit que l'élection d'un gouvernement péquiste nuirait au retour d'une équipe de hockey dans la LNH.

------------------

PLUS:pc