NOUVELLES
02/09/2012 01:40 EDT | Actualisé 01/11/2012 05:12 EDT

US Open - Serena Williams prend sa revanche, Clijsters dit adieu

Serena Williams a pris sa revanche de l'Open d'Australie en dominant la Russe Ekaterina Makarova, samedi à l'US Open, où Kim Clijsters a joué l'ultime match de sa carrière professionnelle.

La Belge, en tandem avec l'Américain Bob Bryan, a été sortie au 2e tour du tournoi de double mixte, trois jours après son élimination en simple, au 2e tour également par la jeune Britannique Laura Robson, 18 ans seulement.

L'ancienne N.1 mondiale avait prévenu il y a plusieurs semaines que le dernier tournoi du Grand Chelem de la saison serait aussi le dernier tournoi d'une carrière pavée de quatre titres du Grand Chelem, dont trois sur le court central Arthur-Ashe à New York (2005, 2009, 2010).

"C'est un honneur d'avoir pu faire partie de ce sport, tellement de mes rêves sont devenus réalité", a réagi la Belge, dont le tout dernier coup de sa carrière pro restera un retour de coup droit dans le filet.

Serena, à bientôt 31 ans, vit un été de toute beauté avec un trophée à Wimbledon, un titre à Stanford et deux médailles d'or aux JO de Londres. Numéro 4 mondiale, elle a répété qu'elle n'était pas encore disposée à tirer sa révérence même si ses amis Andy Roddick et Clijsters ont fait de l'US Open leur tout dernier tournoi.

"Je suis loin de la retraite. J'aime beaucoup trop ce sport", a-t-elle dit après sa victoire 6-4, 6-0 sur Makarova, forgée en s'adjugeant les huit derniers jeux du match.

La Russe (42e mondiale) avait créé la surprise lors du premier tournoi du Grand Chelem de la saison quand elle avait sorti la cadette des Williams en 8e de finale.

"Je ne sais pas si j'ai appris quelque chose de cette défaite (en Australie) car je déteste regarder les matches que j'ai perdus. J'avais l'habitude de le faire mais c'était douloureux, comme si je me poignardais. Maintenant, j'essaie de ne plus perdre ou de ne plus regarder mes défaites", a dit Serena.

Avec cette 61e victoire à l'US Open, elle égale la marque de sa grande soeur Venus, éliminée au 2e tour (61v-9d pour Serena, 61v-11d pour Venus).

Elle rencontrera lundi Andrea Hlavackova (82e mondiale) pour une place en quart de finale d'un tournoi qu'elle a remporté en 1999, 2002 et 2008.

La Tchèque a disposé de la Russe Maria Kirilenko (N.14) en trois sets et trois heures en frappant 45 coups gagnants pour atteindre pour la première fois de sa carrière ce niveau de la compétition en Grand Chelem.

La N.2 mondiale Agnieszka Radwanska s'est qualifiée elle aussi pour les 8e de finale avec une victoire en deux sets sur la Serbe Jelena Jankovic (N.30).

La Polonaise de 23 ans égale là sa meilleure performance à Flushing Meadows. Elle rencontrera pour une place en quart de finale l'Italienne Roberta Vinci (N.20), qui a égalé, elle, son meilleur résultat en Grand Chelem en allant en 8e.

Le N.1 mondial Roger Federer n'a toujours pas perdu un set en trois matches depuis le début du tournoi après sa victoire sur l'Espagnol Fernando Verdasco (N.25). Il affrontera l'Américain Mardy Fish (N.23) pour une place en quart de finale d'une épreuve qu'il n'a plus gagnée depuis 2008 et qu'il tente de remporter pour la sixième fois, ce qui serait un record dans l'ère Open.

Andy Murray a eu bien plus de mal pour battre Feliciano Lopez (N.30). L'Ecossais a mené deux sets à zéro avec un break d'avance dans le troisième (4-2) mais n'a pu s'imposer qu'en quatre sets et près de quatre heures, grâce à trois jeux décisifs dans lesquels il a profité du grand nombre d'erreurs de Lopez (14 sur les 21 points de l'Ecossais, soit les deux-tiers).

Le champion olympique rencontrera en 8e de finale Milos Raonic (N.15). Ce dernier est devenu le premier Canadien à atteindre les 8e de finale à New York depuis 24 ans et Martin Laurendeau en 1988, grâce à un succès en trois sets sur l'Américain James Blake, 114e mondial et invité, avec 29 aces au passage.

 

bpe/gv

PLUS:afp