NOUVELLES

Syrie: les monarchies du Golfe réclament un transfert pacifique du pouvoir

02/09/2012 01:34 EDT | Actualisé 02/11/2012 05:12 EDT

Les monarchies arabes du Golfe ont demandé dimanche à la communauté internationale de prendre "des mesures efficaces" pour protéger les civils en Syrie et appelé à un "transfert pacifique du pouvoir".

Dans un communiqué à l'issue d'une réunion à Jeddah (ouest de l'Arabie saoudite), les pays du Conseil de Coopération du Golfe (CCG) ont "dénoncé la poursuite des massacres en raison de l'obstination du régime à utiliser toutes les armes lourdes, dont les avions et les chars".

Les six pays (Arabie saoudite, Bahreïn, Emirats arabes unis, Oman, Qatar et Koweït) ont demandé à "la communauté internationale d'assumer ses responsabilités et de prendre des mesures efficaces pour protéger les civils syriens".

Comme ils ont appelé "à intensifier les efforts arabes et internationaux pour arrêter l'effusion de sang", soulignant la nécessité de réaliser "un transfert pacifique du pouvoir réalisant les aspirations du peuple syrien".

La réunion a proclamé son appui au nouveau médiateur international en Syrie, Lakhdar Brahimi.

Elle a par ailleurs appelé "toutes les parties au Liban à faire prévaloir l'intérêt national, et faire échec aux tentatives de porter atteinte à la sécurité du Liban et sa stabilité et de l'entraîner dans le cyclone de la crise syrienne".

str-aa/at/hj

PLUS:afp