NOUVELLES

Rodriguez toujours en tête de la Vuelta après la 15e étape, gagnée par Piedra

02/09/2012 01:26 EDT | Actualisé 02/11/2012 05:12 EDT

LAGOS DE COVADONGA, Espagne - L'Espagnol Joaquin Rodriguez a résisté aux attaques répétées d'Alberto Contador et est resté aux commandes de la Vuelta, dimanche, après une 15e étape remportée par Antonio Piedra, un compatriote.

Piedra a prévalu au terme de la montée finale vers les Lacs de Covadonga, concluant l'étape de 186,5 km dans les montagnes des Asturies. Il a distancé un petit groupe s'étant échappé avec 10 km à faire, pour un chrono de cinq heures, une minute et 23 secondes.

Ruben Perez, Lloyd Mondory et David de la Fuente ont suivi deux minutes derrière.

Rodriguez a conservé le maillot rouge avec 22 secondes de priorité sur Contador et 1:41 sur un autre Espagnol, Alejandro Valverde.

«Dieu merci qu'on approchait de la fin... je n'aurais pas été capable, a dit Rodriguez. J'ai été chanceux d'avoir un sursaut d'énergie pour les derniers 500 mètres.»

Bien qu'il ait protégé son avance en terminant dans le même groupe que Contador, Rodriguez a dit que le vainqueur de l'épreuve en 2008 est en grande forme.

«Contador ne lâche vraiment pas, a confié Rodriguez. Ses attaques sont du plus haut niveau. J'étais ébahi par sa vitesse en montée.»

«Je ne soucie pas de Rodriguez, dit pour sa part Contador, qui dispute sa première grande compétition depuis la fin d'une suspension pour dopage. Il est plus fort que jamais, mais je ne vais rien gagner si je n'essaie pas. On ne sait jamais quand un coureur va connaître une mauvaise journée. Je vais me battre jusqu'au bout.»

Le Britannique Christopher Froome a perdu une trentaine de secondes et se trouve désormais à deux minutes et 16 secondes du meneur.

Lundi, la 16e étape s'étalera sur 183,5 km de Gijon à Valgrande-Pajares, avec quatre montées. La Vuelta, un périple de 21 étapes, s'achèvera le 9 septembre à Madrid.

PLUS:pc