NOUVELLES

Paralympiques/dopage: tous les médaillés ne sont pas testés (organisateurs)

02/09/2012 12:18 EDT | Actualisé 02/11/2012 05:12 EDT

Tous les médaillés des jeux Paralympiques ne sont pas contrôlés dans le cadre de la lutte antidopage, ont indiqué dimanche les organisateurs de la compétition, assurant toutefois que les procédures en place étaient suffisamment dissuasives.

Le Comité international paralympique (CIP) prévoit de mener 1.250 tests antidopage pendant les jeux, soit 25% de plus qu'à Pékin en 2008, où concourraient moins de 4.000 athlètes, contre plus de 4.200 cette année à Londres.

Mais à la différence des JO-2012 (27 juillet-12 août), tous les médaillés ne seront pas testés aux Paralympiques.

"Il y a environ 500 podiums (contre 300 aux JO, NDLR), il est donc impossible de tester tous les sportifs qui ont gagné une médaille d'or, d'argent ou de bronze", a expliqué en conférence de presse Jose Antonio Pascual, responsable de la lutte antidopage du CIP.

Les instances contrôlent au moins un médaillé par podium et testent au hasard d'autres sportifs en compétition, a-t-il aussi expliqué, affirmant que cela dissuadait fortement les violations des règles antidopage.

"Ils savent que s'ils gagnent une médaille, il y a de grandes chances qu'ils soient contrôlés, mais ce n'est pas garanti à 100%", a-t-il poursuivi.

Au total, 207 contrôles ont été menés pendant les trois premiers jours de compétition, sans aucun contrôle positif, a également déclaré le responsable.

En revanche, plusieurs sportifs qui devaient aller aux jeux ont été suspendus avant les compétitions par leurs instances nationales après des contrôles antidopage, dont un athlète américain et un nageur français.

En dehors du nombre de participants testés, les règles (produits interdits, protocoles de tests...) sont les mêmes pour les valides et pour le handisport.

Les jeux Paralympiques se déroulent jusqu'au 9 septembre.

phz-jc/alm/jr

PLUS:afp