NOUVELLES

Legault et Marois ont failli souper ensemble

02/09/2012 09:29 EDT | Actualisé 02/11/2012 05:12 EDT

LAVALTRIE, Qc - Un restaurant de Lavaltrie, dans Lanaudière, est passé près d'être le théâtre d'un duel politique épique, dimanche, en cette fin de campagne électorale.

Les chefs péquiste Pauline Marois et caquiste François Legault ont réservé le même restaurant pour un souper avec leurs militants, dans la circonscription de Berthier, un autre territoire en banlieue de Montréal où le PQ et la CAQ s'affrontent.

Les journalistes des deux caravanes ont bien noté la chose et étaient fébriles à la perspective d'un affrontement à prévoir.

Mais l'équipe péquiste a choisi de renoncer. Elle a prétexté que la CAQ avait fait une réservation avant et que le propriétaire du resto avait décidé de l'honorer. Les péquistes ont donc choisi un autre restaurant tout près, à quelques dizaines de mètres de là.

À défaut d'un duel, les caquistes présents voulaient quand même faire une démonstration de force. Les militants ont patienté jusqu'à ce que l'autocar à l'effigie de Pauline Marois les croise. Ils ont alors agité leurs affiches et hué la chef péquiste au passage. Garée juste un peu plus bas se trouvait l'autobus du chef caquiste.

François Legault a quand même dit quelques mots aux journalistes de la caravane péquiste qui se sont aventurés sur la terrasse du restaurant où il faisait campagne.

Sourire en coin, il a dit qu'il était bien prêt à voir Mme Marois et à débattre avec elle, même si c'était de chaque côté de la rue.

Plus tôt durant la campagne, les deux chefs étaient passés très près de se croiser aussi. Mme Marois était allée faire campagne dans L'Assomption, la circonscription que convoite M. Legault. Elle s'était rendue sur un terrain de soccer et avait quitté précipitamment tandis que son adversaire caquiste s'apprêtait à arriver.

PLUS:pc