NOUVELLES

Le Venezuela organise un test électoral en prévision de la présidentielle

02/09/2012 07:47 EDT | Actualisé 02/11/2012 05:12 EDT

CARACAS, Venezuela - Le Venezuela a tenu dimanche une répétition électorale en prévision du scrutin présidentiel d'octobre, où le président Hugo Chavez fera face à son plus puissant adversaire après plus de 13 ans de pouvoir.

Le Conseil électoral national a annoncé que 1500 bureaux de vote ont ouvert leurs portes à travers le pays pour cette simulation. Dans les rues de Caracas, la capitale, des partisans de M. Chavez et de son adversaire Henrique Capriles ont déclaré que le test s'était généralement bien déroulé.

À l'extérieur d'un bureau de vote installé dans une école du centre-ville de Caracas, les deux camps politiques avaient installé des tentes avec des haut-parleurs crachant de la musique. Pour le camp Capriles, il s'agissait de salsa et de musique techno, tandis que les partisans de M. Chavez passaient de l'«Ilanera», la musique des cowboys vénézuéliens, teintée de paroles vantant le président gauchiste.

Lors d'une entrevue nationale donnée par téléphone, Hugo Chavez s'est satisfait des résultats de l'exercice et a félicité les Vénézuéliens d'y avoir participé.

M. Chavez a précisé qu'il s'agissait de donner un aperçu de l'efficacité du peuple du Venezuela, et ce peu importe leur orientation politique.

Le président sortant a également rejeté les critiques de certains opposants selon lesquelles l'utilisation de lecteur d'empreintes digitales, nécessaires pour activer le système de vote électronique, pourraient pousser des électeurs à demeurer chez eux le 7 octobre, jour de l'élection.

L'équipe de campagne de M. Capriles a elle aussi assuré les électeurs que leurs choix demeuraient secrets.

L'exercice avait été prévu une semaine plus tôt, mais a été reporté en raison de l'explosion mortelle survenue dans la plus importante raffinerie de pétrole du pays, le 25 août, qui a fait au moins 42 morts et plus de 150 blessés.

MM. Capriles et Chavez seraient au coude à coude selon certains sondages, tandis que d'autres coups de sonde donnent une avance de plus de 10 points au président sortant.

PLUS:pc