NOUVELLES

European Tour: départ de la manche Kiel (Allemagne)-Dun Laoghaire (Irlande)

02/09/2012 12:49 EDT | Actualisé 02/11/2012 05:12 EDT

Cinq multicoques océaniques MOD70 rassemblant la fine fleur de la course au large ont pris dimanche à Kiel (Allemagne) le départ de la manche océanique qui les conduira à Dun Laoghaire (Irlande), une étape longue de 1.238 milles (2.300 km).

Après un départ donné à 14h50 (heure française) dans une brise de secteur ouest/sud-ouest d'une dizaine de noeuds, le vent devrait forcir dans les heures qui viennent, avec des rafales d'ouest à 40 noeuds annoncées dans le détroit de Skagerrak, qui sépare la pointe nord du Danemark du sud de la Suède.

Les cinq MOD70 ont effectué un parcours "banane" devant les quais de Kiel, deux tours d'environ deux milles, un préambule remporté par le Français Michel Desjoyaux et ses cinq équipiers de Foncia. Et après environ trois heures de course, le double vainqueur du Vendée Globe était en tête de la flotille.

La direction de course a décidé de faire passer les cinq trimarans par le sud de l'Angleterre plutôt que de les envoyer dans le nord de l'Ecosse, où des conditions météo difficiles (8 mètres de creux, 45 noeuds de vent) étaient prévues aux abords des îles Shetland.

Les MOD70 vont néanmoins devoir affronter de nombreuses difficultés avant d'arriver à Dun Laoghaire, dans la baie de Dublin, avec un important trafic commercial et de nombreux bateaux de pêche en mer du Nord, en Manche et en mer d'Irlande.

Desjoyeaux et ses équipiers avaient remporté vendredi et samedi les six régates au contact (Betfair City Race) organisées avant le départ de Kiel et constituant une sorte de mise en jambes avant cette première manche océanique.

L'European Tour est un cocktail de manches hauturières et de régates au contact rassemblant le Gotha de la voile de compétition.

Le programme de cette course en équipage qui se terminera à Gênes (Italie) le 3 octobre comprend cinq courses au large de 550 à 1.200 milles et plus de vingt régates devant les villes étapes en cinq semaines, avec près de 5.000 milles (environ 9.000 km) à courir sur des "machines" de 21,20 m de long.

Après Dun Laoghaire (Irlande), où ils sont attendus dans trois ou quatre jours, les cinq MOD70 feront escale à Cascais (Portugal), Marseille et Gênes.

Dessinés par le cabinet français VPLP, les MOD70 sont des trimarans océaniques équipés de foils (dérives courbes) et d'un mât basculant. Ils ont démontré leur vélocité et leur fiabilité en juillet lors d'une transat express entre New York et Brest.

heg/smr

PLUS:afp