NOUVELLES

Deux policiers et deux soldats tués dans des attentats au nord de l'Irak

02/09/2012 02:19 EDT | Actualisé 02/11/2012 05:12 EDT

Deux soldats et deux policiers ont péri dimanche soir au cours de deux attentats commis au nord de l'Irak, a-t-on appris de sources médicale et sécuritaire.

L'explosion d'une bombe placée en bord de route à Touz Khourmatou, à 175 km au nord de Bagdad, a tué deux soldats et en a blessé deux autres au passage de leur véhicule, selon le docteur Mohammed Abdullah de l'hôpital de Kirkouk, où les dépouilles des militaires et les blessés ont été transférés.

Dans cette même ville, située à 240 km au nord de la capitale irakienne, un autre attentat à la bombe, visant cette fois une patrouille de police, a tué deux agents et a blessé deux de leurs collègues, selon le docteur Abdullah et le lieutenant colonel Khaled al-Bayati.

Si les violences ont considérablement diminué par rapport aux sanglantes années 2006-2007, elles restent encore très fréquentes en Irak, plongé depuis plusieurs mois dans une grave crise politique doublée de fortes tensions confessionnelles.

str-sf/psr/gde/hj

PLUS:afp