NOUVELLES
02/09/2012 10:16 EDT | Actualisé 02/11/2012 05:12 EDT

À Button la victoire, après la peur

Pour un retour en classe, ce fut un retour tumultueux. La F1 retrouvait sa saison en Belgique, après une longue pause d'un mois, et c'est Jenson Button qui a remporté la victoire.

La course a été marquée par un carambolage au départ, qui a éliminé Lewis Hamilton et Fernando Alonso au premier virage. Le responsable de l'accident : Romain Grosjean (Lotus), qui a lui aussi été éliminé.

Il a poussé Hamilton hors piste, a raté son freinage et est passé par dessus la Ferrari d'Alonso, qui négociait son freinage. L'Espagnol l'a échappé belle... Il a d'ailleurs mis du temps à sortir de sa voiture, alors qu'Hamilton disait sa façon de penser à Grosjean. Le Français a écopé d'une suspension d'une course pour sa manoeuvre périlleuse ainsi que d'une amende de 62 025 $ (50 000 euros). Grosjean ne prendra donc pas le départ en Italie la semaine prochaine.

Les commissaires de course ont jugé que la faute du Français était « extrêmement grave » et qu'il s'agissait d'une « erreur de jugement » que d'éliminer « deux des principaux animateurs du championnat (Alonso et Hamilton) ».

On a ensuite senti une fébrilité chez les pilotes durant la course, qui ont pris des risques dans leurs manoeuvres de dépassement sur ce circuit rapide. Plusieurs pénalités sont à prévoir.

Button (McLaren) a lui fait un sans-faute, menant du premier au dernier tour, bien servi par une stratégie d'un seul arrêt. Il a devancé Sebastian Vettel (Red Bull), auteur d'une remontée de la 11e place au départ à la deuxième à l'arrivée, et Kimi Raikkonen (Lotus).

C'était une deuxième victoire cette saison pour Button, la 14e de sa carrière.

Sebastian Vettel remonte au deuxième rang du classement des pilotes avec 140 points, devant son coéquipier Mark Webber, et a un retard de 24 de moins sur Alonso, toujours premier.

Les pilotes et les équipes se retrouvent dès le week-end prochain pour le Grand Prix d'Italie à Monza.

PLUS: