NOUVELLES
01/09/2012 01:49 EDT | Actualisé 01/11/2012 05:12 EDT

Tony Blair au Caire pour une courte visite sur le Proche-Orient

L'envoyé spécial du Quartette pour le Proche-Orient, Tony Blair, s'est entretenu samedi au Caire avec le Premier ministre égyptien Hicham Qandil des "difficultés" auxquelles se heurte le processus de paix israélo-palestinien, a rapporté l'agence officielle Mena.

L'ancien Premier ministre britannique, qui ne doit passer que quelques heures dans la capitale égyptienne, doit aussi rencontrer le ministre des Affaires étrangères, Mohammed Kamel Amr.

M. Qandil a évoqué avec M. Blair les "difficultés et les obstacles auxquels fait face le processus politique entre Palestiniens et Israéliens", selon l'agence.

Les négociations directes entre Israéliens et Palestiniens sont gelées depuis septembre 2010.

Les Israéliens souhaitent une reprise immédiate des discussions sans condition préalable, mais l'Autorité palestinienne réclame auparavant un gel de la colonisation israélienne et la reconnaissance des frontières de juin 1967 comme référence des discussions.

Le Quartette pour le Proche-Orient, composé de l'Union européenne, de la Russie, des Etats-Unis et de l'ONU, cherche à relancer le processus de paix israélo-palestinien.

Sous le régime du président déchu Hosni Moubarak, l'Egypte a joué les médiateurs entre Israéliens et Palestiniens, ainsi qu'entre les mouvements palestiniens rivaux Fatah et Hamas.

Le nouveau président Mohamed Morsi, issu des Frères musulmans, a prévenu qu'il serait plus ferme avec l'Etat hébreu que son prédécesseur renversé début 2011, mais qu'il respecterait le traité de paix israélo-égyptien de 1979.

iba/fc

PLUS:afp