NOUVELLES
01/09/2012 05:38 EDT | Actualisé 01/11/2012 05:12 EDT

Tensions autour d'un festival militaire

« Armée de culture », le festival culturel militaire de Montréal se déroule en fin de semaine au Vieux-Port. Cet événement propose jusqu'à lundi des démonstrations militaires, des concerts et des expositions d'équipement.

Le festival se présente comme un divertissement pour toute la famille. Pour les organisateurs, l'objectif est de sensibiliser le public au travail et à la vie des militaires canadiens.

Le festival veut aussi mettre en valeur le patrimoine militaire de la ville, comme des statues ou des rues qui portent le nom de militaires qui ont marqué l'histoire du Québec.

« Armée de culture » présente aussi deux expositions, dont l'une, sur les affiches de guerre.

La création de ce festival, financé en partie par le gouvernement fédéral, a provoqué une levée de boucliers dans les médias sociaux. Le collectif Échec à la guerre appelle à boycotter l'événement.

Un manifestant a effectué un « die-in » (soit faire semblant de mourir) sur le site afin de marquer son opposition au festival.

« Même si c'est un acte théâtral, c'est pour monter que la violence ne mène à rien de bon. Et quelque soit les masques que les militaires peuvent mettre pour faire valoir leur vision du monde, il y a toute la société civile qui doit se faire entendre aussi et malheureusement ce n'est pas possible dans le contexte actuel, on dirait, alors il faut qu'il y en ait qui prenne des moyens originaux pour faire entendre cette voix-là », explique-t-il.

PLUS: