NOUVELLES
01/09/2012 06:14 EDT | Actualisé 01/11/2012 05:12 EDT

Tempête Isaac: des secteurs de la Louisiane sont toujours privés de courant

LA NOUVELLE-ORLÉANS - Alors que les restes d'Isaac longeaient la vallée du Mississippi samedi, déclenchant plusieurs orages violents et au moins deux tornades, des résidants de la côte du Golfe manifestaient leur impatience de voir le courant rétabli dans le secteur, durement touché par l'ouragan.

Les rues de La Nouvelle-Orléans bourdonnaient de nouveau et les travailleurs reprenaient la route des plateformes de forage, mais des milliers de sinistrés ne pouvaient rentrer chez eux dans certaines portions de la Louisiane. Plus de 400 000 abonnés se trouvaient toujours privés d'électricité dans cet État du sud.

L'agence météorologique des États-Unis, le National Weather Service, a fait savoir que deux tornades avaient touché terre dans des zones agricoles du centre-nord de l'Illinois. Aucun dommage n'a été rapporté, samedi. À la mi-journée, la tempête avait déversé jusqu'à 13 centimètres dans certains secteurs de l'État.

L'agence a aussi indiqué que la tempête avait contribué à hausser le niveau de pluie et abreuvé des zones des vallées du Mississippi de l'Ohio River, qui ont été affectées par la sécheresse estivale.

Isaac a déversé plus de 41 centimètres de pluie par endroits, et quelque 500 personnes ont été secourues par bateau ou grâce à des véhicules pouvant circuler dans les zones inondées.

Le nombre d'abonnés toujours privés de courant a baissé de plus de 900 000 en Louisiane. Mais dans certains secteurs densément peuplés près de La Nouvelle-Orléans, tels Jefferson Parish, plusieurs étaient exaspérés et se plaignaient du rythme trop lent des travaux.

Le porte-parole de la société Entergy, Chanel Lagarde, a souligné qu'environ 45 pour cent des foyers avaient été rebranchés et ce, à l'intérieur d'une journée et demi. Il a ajouté que les équipes avaient travaillé pendant 16 heures et devaient se reposer pour le reste de la journée.

Le maire de La Nouvelle-Orléans, Mitch Landrieu, a lui aussi exprimé son impatience.

À La Nouvelle-Orléans, la majorité des foyers du centre-ville et du quartier français avait été rebranchée, samedi.

Le festival annuel Southern Decadence, une célébration de la fierté gaie, suivait son cours. Et les préparatifs allaient bon train au Superdome, qui a subi de légers dommages lors du passage d'Isaac, en vue d'une soirée de football universitaire samedi soir.

Le candidat républicain à la présidentielle, Mitt Romney, a rendu visite aux communautés inondées vendredi, tandis que le président Barack Obama a fait savoir qu'il serait sur place lundi.

Dans l'est, des travailleurs s'affairaient à pomper l'eau et la relâcher dans un réservoir pour soulager le barrage du Mississippi — sur la frontière louisiannaise —, qui a été gonflé par le passage d'Isaac.

PLUS:pc