NOUVELLES

Chiffres à l'appui, l'Irak assure que les violences ont chuté en août

01/09/2012 04:00 EDT | Actualisé 31/10/2012 05:12 EDT

Les autorités irakiennes ont affirmé samedi que le nombre de personnes tuées dans des attaques au mois d'août a fortement chuté par rapport au mois précédent, alors que des chiffres compilés par l'AFP révèlent un maintien du niveau des violences.

Selon des données rassemblées par les ministères irakiens de la Santé, de l'Intérieur et de la Défense, 164 personnes ont péri dans des violences en août, soit moitié moins qu'en juillet qui, avec 325 morts, avait été le mois le plus meurtrier dans le pays depuis près de deux ans.

De ces 164 victimes, 90 sont des civils, 35 des policiers et 39 des soldats.

En outre, 260 personnes ont été blessées lors de ces épisodes de violence. Enfin, 26 insurgés ont été tués et 90 blessés.

Le décompte tenu par l'AFP sur la base d'informations communiquées par des sources médicales et de sécurité, indique cependant que les violences ont fait 278 morts au cours du mois passé, dont 61 policiers et 38 soldats. De même, 590 personnes ont été blessées.

En juillet, 278 personnes avaient péri, toujours selon un décompte AFP.

Si les violences ont considérablement diminué par rapport aux sanglantes années 2006-2007, elles restent encore très fréquentes en Irak, plongé depuis plusieurs mois dans une grave crise politique doublée de fortes tensions confessionnelles.

psr/gde/sw

PLUS:afp