NOUVELLES

USA: Romney change son programme et se rend à La Nouvelle-Orléans

31/08/2012 10:29 EDT | Actualisé 31/10/2012 05:12 EDT

Au lendemain de la convention de son parti, le candidat républicain à la Maison Blanche Mitt Romney a changé son programme de campagne pour se rendre vendredi à La Nouvelle-Orléans touchée par l'ouragan Isaac, a indiqué son équipe.

Mitt Romney, qui a accepté jeudi soir la nomination du parti républicain pour l'élection présidentielle du 6 novembre, se rendra dans cette ville de Louisiane (sud) qui a subi le passage d'Isaac cette semaine, sept ans après les ravages causés par l'ouragan Katrina.

Son équipe de campagne a annoncé ce changement de dernière minute tôt vendredi matin, depuis la ville de Lakeland en Floride (sud-est), où le candidat et son colistier Paul Ryan devaient participer à une réunion électorale.

M. Romney a annulé un rassemblement devant avoir lieu plus tard dans la journée à Richmond en Virginie (est) où Paul Ryan se rendra finalement seul.

Mitt Romney s'envolera pour la Louisiane dans son tout nouvel avion de campagne, dévoilé à Lakeland, pour son premier jour en tant que candidat officiel du parti républicain --un statut qui lui permet d'utiliser tous les fonds de campagne récoltés pour l'élection. Une enveloppe bien garnie puisque les républicains ont accumulé quelque 186 millions de dollars, contre 124 millions du côté démocrate, selon les chiffres de campagne.

Accompagné de sa femme Ann, Mitt Romney doit atterrir à La Nouvelle-Orléans vers 12H35 (16H35 GMT) et se rendre à Jean LaFitte, à 26 km, pour observer sur place les ravages causés en début de semaine par l'ouragan Isaac, redevenu depuis dépression tropicale.

Il rendra visite à un centre d'urgence local, selon son équipe de campagne.

Isaac a frappé le golfe du Mexique mardi après avoir déversé des trombes d'eau sur la Floride et retardé d'un jour la convention républicaine de Tampa.

Selon l'armée, la montée des eaux a déjà noyé plusieurs régions de la Louisiane mais n'a pas fait céder les digues construites autour de La Nouvelle-Orléans après les ravages causés il y a sept ans par l'ouragan Katrina, qui avait fait près de 1.800 morts.

mlm/sam/jca

PLUS:afp