NOUVELLES

Un torse de femme a été retrouvé dans la rivière Niagara

31/08/2012 01:16 EDT | Actualisé 31/10/2012 05:12 EDT

NIAGARA FALLS, Ont. - Les policiers de l'Ontario tentent de déterminer l'identité d'une femme dont le torse a été retrouvé près de la ville de Niagara Falls.

Un examen préliminaire a révélé que le torse était celui d'une femme blanche âgée de 20 à 40 ans, ont indiqué des enquêteurs vendredi.

L'examen a également permis de déterminer que la femme avait le nombril percé et les cicatrices d'au moins une césarienne.

Lors d'une rencontre au quartier général de la Police régionale de Niagara, l'inspecteur Jim McCaffery a fait savoir que la police n'aurait pas assez de preuves pour identifier la victime avant la fin de l'examen post-mortem.

Des passants avaient repéré le corps — qui n'avait ni tête, ni membres — flottant dans la rivière Niagara, avant d'informer les autorités mercredi après-midi.

Le torse a été transporté à un hôpital pour y être autopsié.

Des équipes spéciales ont été appelées pour participer aux recherches pour découvrir les autres morceaux du corps, a ajouté M. McCaffery.

«En raison de la nature imprévisible du courant et des affluents de la rivière Niagara, il est même impossible de déterminer par où commencer», a dit le policier Derek Watson, en indiquant que les recherches ne seraient pas faciles.

La femme a été victime d'un homicide, a-t-il dit, avant de préciser que la cause exacte de la mort ne serait pas divulguée avant que l'autopsie ne soit complétée.

M. McCaffery a estimé que le corps était dans l'eau depuis quatre à 10 jours, mais qu'il était impossible de déterminer exactement à quel endroit il s'était retrouvé dans la rivière.

Les autorités ont également déterminé que le torse n'était pas lié à l'enquête sur le meurtre de Guang Hua Liu dans la région de Toronto.

Des parties du corps de Mme Liu — mais pas son torse — ont été retrouvées à la mi-août à Mississauga, à l'ouest de Toronto, et près de sa maison, dans l'est de la capitale ontarienne.

La police de Niagara examinera les dossiers de personnes portées disparues provenant d'autres services de police, a dit M. MacCaffery, ajoutant que la priorité était d'identifier la victime.

PLUS:pc