NOUVELLES

Un manifestant palestinien blessé par des tirs de soldats israéliens (hôpital)

31/08/2012 02:38 EDT | Actualisé 31/10/2012 05:12 EDT

Un Palestinien a été blessé vendredi par des tirs à balle réelle de soldats israéliens sur une manifestation contre une colonie en Cisjordanie, a affirmé l'hôpital de Ramallah, précisant que sa vie n'était pas en danger.

Malek Tamimi, 22 ans, était dans "un état stable" après avoir subi une opération à l'estomac, a affirmé un porte-parole de l'établissement à l'AFP.

Il a été touché par une balle, qui l'a également blessé à la main, lors d'une manifestation hebdomadaire dans le village palestinien de Nabi Saleh.

L'armée israélienne a également tiré des balles en caoutchouc et plusieurs manifestants ont été légèrement blessés, selon un correspondant de l'AFP.

L'un d'eux, Omar Ayoub, 21 ans, a été hospitalisé après avoir reçu une balle en caoutchouc à la tête. Selon l'hôpital, il n'était "pas dans un état critique".

La manifestation, à laquelle participaient moins de 200 personnes, a dégénéré lorsque les participants ont voulu s'approcher de la colonie voisine.

Les soldats ont tiré des grenades lacrymogènes et des balles en caoutchouc, tandis que les manifestants leur lançaient des pierres en scandant "Occupation, dégage!", selon le correspondant de l'AFP.

L'armée a ensuite eu recours à des balles réelles.

Une porte-parole militaire a évoqué "une émeute violente et illégale" à Nabi Saleh.

"Des Palestiniens ont encerclé plusieurs soldats et les ont attaqués. Sentant un danger imminent pour leurs vies, les soldats ont tenté de les éloigner avec les moyens de dispersion d'émeutes et par des tirs de sommation en l'air", a-t-elle affirmé à l'AFP, précisant qu'une enquête était en cours.

Nabi Saleh est le théâtre tous les vendredi depuis 2009 de manifestations de villageois et de militants anticolonisation israéliens et internationaux contre l'empiètement d'une colonie juive voisine.

he-jjm/srm/sbh/vl

PLUS:afp