NOUVELLES

Un commandant militaire ayant défendu le F-35 prend sa retraite de l'armée

31/08/2012 04:29 EDT | Actualisé 31/10/2012 05:12 EDT

OTTAWA - L'un des plus ardents défenseurs du plan du gouvernement Harper pour acheter des chasseurs furtifs F-35 quitte les rangs de l'armée.

Le lieutenant-général André Deschamps, commandant de l'armée de l'air, prend sa retraite.

Il sera remplacé par le major-général Al Blondi, qui sera promu, et qui commandait jusqu'à tout récemment la 1ère division aérienne canadienne.

Le départ de M. Deschamp survient quelques jours seulement après que le gouvernement eut choisi un autre officier de l'armée de l'air, le lieutenant-général Tom Lawson, comme nouveau chef de l'état-major, soit le responsable de l'ensemble des Forces canadiennes.

Le bureau du ministre de la Défense Peter MacKay a annoncé le départ de M. Deschamps vendredi en fin d'après-midi, en même temps qu'une série de nominations.

Ayant témoigné à plusieurs reprises devant des comités de la Chambre des communes, M. Deschamps a défendu le controversé projet du F-35, insistant sur le fait que le chasseur polyvalent était le meilleur choix pour le pays.

PLUS:pc