NOUVELLES

Telus demande une injonction pour empêcher Mason de tenir une assemblée

31/08/2012 06:07 EDT | Actualisé 31/10/2012 05:12 EDT

VANCOUVER - Telus a indiqué vendredi s'être adressé aux tribunaux pour empêcher le fonds spéculatif new-yorkais Mason Capital de tenir une assemblée des actionnaires de Telus en lien avec une éventuelle consolidation des différentes catégories d'actions du géant des télécommunications.

La société de Vancouver a demandé une injonction qui empêcher Mason de tenir le 17 octobre son assemblée des détenteurs d'actions avec droit de vote, qu'elle juge invalide et antidémocratique. Le but de l'assemblée serait d'établir une prime minimale obligatoire aux actions avec droit de vote pour tout regroupement d'actions.

Telus et Mason s'affrontent depuis déjà quelques mois au sujet de la conversion de la structure d'actionnariat du groupe — qui comprend des actions avec droits de vote et d'autres sans droit de vote — en un seul groupe qui ne détiendrait qu'une seule catégorie d'actions ordinaires.

Selon le porte-parole de Telus, Shawn Hall, les actionnaires sans droit de vote devraient aussi avoir le droit de se prononcer sur la question.

Telus tiendra elle aussi une assemblée le 17 octobre pour les détenteurs des deux catégories d'actions, qui pourront alors tenir un vote sur le projet de regroupement.

Mason détient un peu moins de 20 pour cent des actions avec droit de vote de Telus.

L'action avec droit de vote de Telus (TSX:T) a clôturé vendredi en baisse de 1,58 $ à 62,07 $ à la Bourse de Toronto.

PLUS:pc