NOUVELLES

PSG - Nasser El Khelaïfi: "Nous respecterons les règles"

31/08/2012 03:46 EDT | Actualisé 31/10/2012 05:12 EDT

Le président du Paris SG Nasser El Khelaïfi a assuré vendredi lors d'un entretien avec l'AFP que son club "respecterait les règles" du fair-play financier, après les déclaration du président de l'UEFA Michel Platini.

Q: Lors du tirage au sort de la Ligue des champions, on vous a vu sourire. Le tirage vous paraît favorable ?

R: "Ce sourire n'était pas parce que nous sommes dans le groupe A mais parce que nous ne sommes pas dans le D avec le Real Madrid et Manchester City. Mais le A n'est pas facile. Porto a gagné la Ligue des champions et est toujours compétitif en C1. Kiev et Zagreb seront durs à jouer chez eux. On a des chances de qualification mais aucune garantie. Mais c'est vrai que nous sommes chanceux de ne pas être dans le groupe D."

Q: Michel Platini a parlé vendredi du fair-play financier et a évoqué le PSG. Qu'en avez-vous pensé ?

R: "Je n'ai pas entendu ce qu'il a dit. Mais nous respecterons les règles. J'ai parlé avec lui mercredi et il a compris le message sur notre stratégie. Il a dit qu'il fallait être créatif. Et bien, nous sommes optimistes et confiants que nous n'aurons pas de problèmes. Nous avons des idées, je ne souhaite pas les développer ici."

Q: Pour lui, construire un nouveau stade est l'une des solutions...

R: "Je suis d'accord, absolument. C'est une source de revenus très importante. Arsenal en est le meilleur exemple."

Q: Mais pour le moment, vous n'avez prévu qu'une rénovation pour le Parc des Princes...

R: "On prépare le Parc pour 2016. Après, nous essaierons d'arriver à 60.000 places. Ce n'est pas simple. Jean-Claude Blanc y travaille nuit et jour. Je lui fais confiance, il trouvera une solution."

Q: Avec quels fans ? Certains regrettent les anciennes associations de supporteurs...

R: "Les supporteurs comprennent. Ce qu'il faut, c'est qu'il y ait de l'ambiance de la première à la dernière minute, qu'ils soient derrière l'équipe de la première à la dernière minute. On veut une atmosphère chaleureuse, je crois que tout le monde le comprend. On a besoin de fans modernes. Aujourd'hui, l'ambiance est excellente et j'en suis fier."

Propos recueillis par Stanislas TOUCHOT

stt/smr

PLUS:afp