NOUVELLES
31/08/2012 12:51 EDT | Actualisé 31/10/2012 05:12 EDT

Les hôtels de Moncton voient leur clientèle changer

En juin et en juillet, les gens d'affaires ont été moins nombreux que l'an dernier dans les hôtels de la région de Moncton, au Nouveau-Brunswick.

La diminution de cette clientèle est en partie responsable de la baisse d'achalandage qu'ont connue les hôtels de la région.

Selon l'Association des hôteliers du Grand Moncton, le taux d'occupation a diminué d'environ 9 % en juin et en juillet, comparativement à l'an dernier.

Le président de l'Association, Raymond Roberge, souligne que cette diminution de l'achalandage a des conséquences sur l'économie de la région. Elle touche aussi les restaurants, les commerces, les stations-service, par exemple.

« Ces deux mois-là représentaient environ 1,6 million de revenus, juste pour les hôteliers. Il ne faut pas oublier que pour tous les dollars dépensés dans les hôtels, il y a trois autres dollars dépensés dans la ville. Donc, on regarde 4 à 5 millions de dollars de moins en ville », précise Raymond Roberge.

PLUS: