NOUVELLES

Les Alouettes battent les Lions 30-25 et les rejoignent au sommet du circuit

31/08/2012 10:45 EDT | Actualisé 31/10/2012 05:12 EDT

MONTRÉAL - Un huitième match d'affilée de 300 verges par la passe de la part d'Anthony Calvillo et trois touchés de Brandon Whitaker ont permis aux Alouettes de Montréal d'inscrire un important gain de 30-25 aux dépens des Lions de la Colombie-Britannique, vendredi soir.

La puissante attaque des Alouettes (6-3) aura toutefois eu besoin d'un gros jeu défensif en toute fin de match pour rejoindre les Lions (6-3) au sommet du circuit Cohon.

Les Lions venaient de traverser 59 verges pour se retrouver à la ligne de 10 des Alouettes avec 10 secondes à jouer. Travis Lulay a bien tenté de rejoindre Arland Bruce III dans la zone des buts sur un troisième et 10 verges à franchir pour donner la victoire aux siens, mais Billy Parker s'est brillamment interposé, rabattant la passe pour assurer la victoire des Alouettes.

«Il faut donner le crédit aux Lions, qui se sont amenés jusque loin dans notre zone sur cette séquence, mais il faut aussi donner le crédit aux Alouettes, qui ont su mettre fin à cette poussée, a déclaré l'entraîneur-chef Marc Trestman. Ils disposaient de trois essais et nous avons été en mesure de les arrêter.»

«Notre défensive les a stoppés souvent dans leur zone, il faut leur donner beaucoup de crédit, car ça nous a bien aidés, a ajouté Calvillo. Maintenant, de les arrêter comme ça à la porte des buts, c'est la cerise sur le sundae.»

Sur le jeu précédent, Ventrell Jenkins avait fait perdre deux précieuses verges aux Lions avec son deuxième sac de la soirée.

«Ça a été le bon choix de jeu. Quand j'ai vu de quelle façon le garde assigné à ma couverture était placé, je savais que j'allais avoir besoin de toute une feinte pour le déjouer. Je l'ai réussie et j'ai pu mettre la main sur Lulay.»

Les trois touchés de Whitaker — deux par la passe, un au sol — lui en donnent maintenant huit cette saison. Victor Anderson a réussi le quatrième des Alouettes, sur une course de cinq verges. Sean Whyte a ajouté un placement de 37 verges.

Ce huitième match de suite avec 300 verges ou plus par la voie des airs permet à Calvillo d'inscrire — de nouveau — son nom dans le livre des records de la LCF en se hissant seul au premier rang à ce chapitre, devant Doug Flutie.

Bruce a tout de même marqué deux touchés pour les Lions, sur des passes de 10 et sept verges. Paul McCallum a réussi trois placements et deux simples.

La défensive des Lions a été encensée — avec raison — tout au long de la semaine et parions que Calvillo (19 en 31, 321 verges, deux touchés et une interception) voulait annoncer ses couleurs tôt dans la rencontre. Le vétéran quart n'a pas manqué son entrée en matière, complétant rapidement quatre passes, dont une de 50 verges à S.J. Green. Whitaker a complété cette poussée avec son premier touché de la soirée, sur une passe de 12 verges.

Ne voulant pas demeurer en reste, le quart des Lions a aussi tiré son épingle du jeu en première demie: sa passe de 10 verges à Bruce lui a permis de porter à 20 sa série de matchs avec au moins une passe de touché et de créer l'égalité 7-7.

Whitaker inscrira toutefois un deuxième touché sur une passe de 28 verges avant la fin de la demie, son septième de la saison et son cinquième par la voie des airs. Les Alouettes sont rentrés au vestiaire avec une avance de 17-11.

L'attaque des locaux a cependant mis du temps à retrouver son rythme au retour du vestaire, étant stoppée sans premier jeu lors de ses trois premières possessions. Les champions en titre de la Coupe Grey en ont profité pour niveler la marque à l'aide de deux placements de Paul McCallum, sur 36 et 47 verges.

Les Alouettes ont retrouvé un peu de mordant à leur possession suivante. Calvillo a rejoint Éric Deslauriers sur 38 verges, Whitaker sur 13 et remis le ballon à Victor Anderson, qui a franchi les cinq verges le séparant de la zone des buts pour redonner une priorité de sept points aux siens.

Les Lions ont de nouveau amorcé le dernier quart en marquant des points sur leurs deux premières possessions. Après un simple de McCallum, Lulay a rejoint Bruce pour un touché, permettant aux Lions de prendre les devants pour la première fois de la rencontre, 25-24, avec 8:32 à faire.

Whitaker redonnera une priorité de cinq points aux Alouettes, qui ont raté la conversion de deux points. Parker s'est ensuite chargé de protéger cette victoire.

Les Lions n'avaient pas accordé 30 points depuis la deuxième semaine du calendrier, dans une victoire de 39-36 contre les Tiger-Cats de Hamilton. Les deux équipes remettent ça dès la semaine prochaine, à Vancouver cette fois.

PLUS:pc