NOUVELLES

Le numéro 2 du FMI David Lipton fait part de son "optimisme" sur la Grèce

31/08/2012 12:45 EDT | Actualisé 31/10/2012 05:12 EDT

Le numéro deux du FMI, David Lipton, a fait part vendredi de son "optimisme" au sujet de la Grèce, qui est actuellement engagée dans un plan d'économies drastique afin de convaincre les créanciers internationaux de lui verser une nouvelle tranche d'aide.

"Je suis optimiste dans le sens où il me semble que (les Grecs) travaillent dur. Ils veulent rester dans la zone euro et ils veulent que leur pays redémarre", a déclaré le premier directeur général adjoint du Fonds monétaire international dans un entretien à la chaîne américaine CNBC.

Une mission des bailleurs de fonds de la Grèce (FMI, Union européenne, Banque centrale européenne) doit se rendre la semaine prochaine à Athènes pour évaluer si les conditions pour débloquer une nouvelle tranche d'aide de 31,5 milliards d'euros au pays étaient remplies.

"Je suis optimiste parce que le Premier ministre grec (Antonis Samaras), a voyagé cette semaine en Europe" et a notamment rencontré la chancelière allemande Angela Merkel qui "a exprimé son attachement à ce que la Grèce reste dans la zone euro", a confié M. Lipton à Jackson Hole (Wyoming, ouest des Etats-Unis), où il participe au séminaire de politique monétaire organisé par la Banque centrale américaine (Fed).

La Grèce doit dégager 11,5 milliards d'euros d'économies en 2013 et 2014 en contrepartie de la ligne de crédit de 130 milliards d'euros qui lui a été accordée en mars par ses créanciers internationaux de la troïka (FMI, UE, BCE).

"La Grèce essaye de trouver les moyens de remettre son programme (d'économies) sur les rails", a assuré M. Lipton.

Jeudi, un porte-parole du FMI avait affirmé que le Fonds "soutenait" et "continuait de soutenir" les efforts consentis par la Grèce.

jt/jum/sat

PLUS:afp