NOUVELLES

La vie reprend son cours en Louisiane après le passage de l'ouragan Isaac

31/08/2012 11:03 EDT | Actualisé 31/10/2012 05:12 EDT

LA NOUVELLE-ORLÉANS - Les inondations causées par l'ouragan Isaac en Louisiane ont commencé à s'estomper vendredi, mais il faudra encore du temps avant que les résidants de l'État se remettent complètement des intempéries.

La vie semblait revenir à la normale vendredi dans la région. La circulation maritime a partiellement repris sur le fleuve Mississippi, le Quartier français de La Nouvelle-Orléans a retrouvé son animation habituelle et les restaurants ont rouvert leurs portes.

Isaac, qui a touché terre mercredi sous la forme d'un ouragan de catégorie 1 avant d'être rétrogradé en tempête tropicale, a déversé jusqu'à 41 centimètres de pluie dans certaines zones, et environ 500 personnes ont dû être secourues par bateau. Environ 5000 personnes se trouvaient toujours dans les abris d'urgence temporaires.

Issac restait une puissante dépression tropicale vendredi, provoquant de fortes pluies et des menaces d'inondations en traversant l'Arkansas en direction du Missouri. La dépression devrait ensuite se diriger vers la vallée de la rivière Ohio au cours du week-end, selon le Service national de la météo.

Isaac a tué cinq personnes en Louisiane et deux au Mississippi. Un homme et une femme ont été découverts jeudi dans leur maison inondée de Brathwaite. À Slidell, un homme âgé de 75 ans s'est apparemment noyé quand son véhicule a plongé dans un fossé profond rempli d'eau.

Un homme est mort mercredi dans un incendie devenu incontrôlable à cause des vents violents. Un autre homme a péri en tombant d'un arbre durant la tempête, tandis que le chauffeur d'une dépanneuse a été tué quand un arbre est tombé sur son camion au Mississippi.

La mort d'une femme de 62 ans dont la voiture a été percutée par un arbre au Mississippi a également été attribuée à Isaac.

La tempête a aussi tué 24 personnes lors de son passage en Haïti et en République dominicaine.

Seulement en Louisiane, quelque 901 000 résidences et entreprises ont été privées d'électricité durant la tempête, soit environ 47 pour cent de tous les clients de l'État. Vendredi, 617 000 foyers et commerces étaient toujours privés de courant.

Plusieurs localités du sud de la Louisiane, comme Crown Point et Lafitte, sont habituées à la montée des eaux provoquée par les ouragans. Mais Isaac, un ouragan relativement faible par rapport à Katrina en 2005, a poussé plus d'eau que prévu à l'intérieur des terres.

Plus à l'est, les autorités ont pompé de l'eau contenue dans un réservoir pour relâcher la pression sur un barrage situé à la frontière entre le Mississippi et la Louisiane. La menace posée par le barrage du lac Tangipahoa a forcé des évacuations dans les villes et villages de la région.

«Jusqu'à maintenant, les opérations semblent se dérouler comme prévu et tout semble bien fonctionner», a déclaré le gouverneur de la Louisiane, Bobby Jindal.

Plus de 15 000 employés des services d'électricité sont mobilisés pour rétablir le courant en Louisiane et au Mississippi. Les autorités ont cependant indiqué qu'il faudrait plusieurs jours avant que l'électricité soit complètement rétablie.

Les autorités ont par ailleurs percé une brèche dans une digue soumise à une trop forte pression dans la paroisse de Plaquemines, dans le sud-est de la Louisiane. Le gouverneur Jindal a indiqué que les autorités s'attendaient à ce que l'excédent d'eau sur la rive est disparaisse à 70 pour cent grâce à la brèche et au changement de direction des vents.

L'ouragan Isaac a frappé la région exactement sept ans après l'ouragan Katrina, qui avait dévasté La Nouvelle-Orléans en 2005, faisant 1800 morts.

PLUS:pc