NOUVELLES

Incendie du Blue Bird en 1972 : Montréal se souvient

31/08/2012 02:50 EDT | Actualisé 30/10/2012 05:12 EDT

La Ville de Montréal a rendu hommage vendredi à la mémoire des 37 victimes de l'incendie criminel du club Blue Bird, il y a 40 ans, l'une des pires tragédies de la métropole.

Le maire Gérald Tremblay, accompagné des familles des victimes et de représentants municipaux, a dévoilé une plaque commémorative au square Philipps, près de l'endroit du drame, qui a eu lieu le 1er septembre 1972.

L'incendie avait été allumé avec de l'essence par des hommes ivres dans l'escalier qui menait au bar Wagon Wheel, au-dessus du Blue Bird Café, sur la rue Union.

Ils voulaient se venger après avoir été expulsés du Wagon Wheel en raison de leur état d'ébriété avancé.

Les 200 clients du Blue Bird se sont retrouvés piégés par les flammes et la fumée alors que les portes de secours étaient barrées.

Le fonctionnement des sorties de secours a été l'un des points saillants du rapport du coroner.

Les trois incendiaires, Gilles Eccles, Jean-Marc Boutin et James O'Brien, ont été condamnés à des peines d'emprisonnement à perpétuité avant de profiter d'une libération conditionnelle.

PLUS: