NOUVELLES

Début des hostilités

31/08/2012 05:48 EDT | Actualisé 31/10/2012 05:12 EDT

Les joueurs et les amateurs l'attendent depuis très longtemps, trop longtemps même pour certains.

Après trois semaines de camp d'entraînement, c'est finalement samedi que s'ouvre la saison de football universitaire québécois.

Aperçu des trois premiers duels de la saison.

Gaiters de Bishop's vs Stingers de Concordia

Le coup d'envoi officiel de la saison sera donné samedi à 13h sur le campus Loyala de l'Université de Sherbrooke.

Les Gaiters de Bishop's et leur nouvel entraîneur-chef Kevin Mackey, le plus jeune de la ligue à 33 ans, affronteront les Stingers et l'expérimenté entraîneur Gerry McGrath.

Les Stingers misent sur leur unité défensive, particulièrement sur leurs secondeurs. Max Caron, sacré sur joueur défensif de l'année au pays, est la pierre angulaire de la défense de Concordia.

La recrue Mikael Charland, brillant contre l'Université de Toronto, est aussi à surveiller.

Les Gaiters, malgré un recrutement sans lustre, comptent sur un groupe de joueurs un peu plus expérimenté que la saison dernière.

Leur quart de cinquième année, Jordan Heather, tentera encore cette saison d'accumuler les verges par la passe.

Il était premier de l'association québécoise l'an dernier pour les passes complétées.

Carabins de l'Université de Montréal vs Vert & Or de l'Université de Sherbrooke

Les Carabins ont mis fin à la saison des Sherbrookois l'an dernier sur leur terrain naturel, généralement hostile à la concurrence venue d'ailleurs.

Les joueurs du Vert & Or n'ont certainement pas oublié ce revers qui les privait d'une participation au match de la Coupe Dunsmore. Ils s'en souviendront samedi soir à 19h.

Eux aussi ont un nouvel et jeune entraîneur-chef en David Lessard. Le quart Jérémi Roch, qui amorce une deuxième saison, sera encore le général de l'attaque des Verts, amputés de ses deux meilleurs receveurs de passes qui ont fait le saut chez les professionnels.

Il aura devant lui une défense aguerrie. Les jeunes Carabins ont pris de la maturité et ont toujours les dents longues.

Les secondeurs Jonathan Beaulieu-Richard et Byron Archambault, le maraudeur Anthony Coady et David Ménard, sur la ligne défensive, représentent un solide noyau.

L'entraîneur Danny Maciocia disait aussi cette semaine que sa carte cachée était le joueur de ligne défensive Jean-Samuel Blanc.

Le secondeur Kevin Régimbald, de retour pour une cinquième saison, mènera l'unité défensive sherbrookoise.

Redmen de l'Université McGill vs Rouge et Or de l'Université Laval

Difficile de trouver plus grand contraste au football universitaire québécois. Les Redmen n'ont pas gagné à leurs 21 derniers matchs, tandis que le Rouge et Or n'a pas échoué sur son terrain depuis 2005.

La troupe de Glen Constantin tente de remporter une dixième Coupe Dunsmore de suite.

Les Lavallois ont perdu des cartes maîtresses de leurs récents succès. Le quart Bruno Prud'homme et l'électrique porteur Sébastien Lévesque ont complété leur stage universitaire. Comme à l'habitude, la relève est abondante.

Tristan Grenon sera le nouveau maestro tandis qu'un comité de porteurs se relaiera dans le champ arrière.

En défense, Laval a perdu quelques éléments clés, mais compte sur le retour de deux joueurs d'exception : Arnaud Gascon-Nadon et Frédéric Plesius.

Les Redmen, eux, sont poussés par un vent de renouveau. Des recrues prometteuses, mais surtout un personnel d'entraîneurs renouvelé.

Les jours les plus sombres du programme pourraient être passés. De là à infliger un revers au Rouge et Or, il n'y a qu'un pas. Mais un pas de géant.

Ce match, dimanche à 14 h, sera le premier de 12 matchs présentés à la télévision de Radio-Canada.

PLUS: