NOUVELLES

Ban veut des preuves de la nature pacifique du programme nucléaire iranien

31/08/2012 01:12 EDT | Actualisé 31/10/2012 05:12 EDT

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon regrette le manque de progrès dans les discussions entre Téhéran et l'AIEA et souhaite que l'Iran "prenne des mesures" pour prouver la nature pacifique de son programme nucléaire, a indiqué vendredi l'ONU.

M. Ban "a pris note" du dernier rapport de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) et estime "regrettable que l'Iran n'ait jusqu'à présent pas pu parvenir à un accord avec (elle) sur un plan pour répondre à toutes les questions en suspens", a déclaré vendredi un porte-parole onusien.

Selon ce dernier, M. Ban considère qu'un réglement du dossier nucléaire iranien ne peut être que "diplomatique et négocié", impliquant notamment que la République islamique prenne des "mesures pour rassurer la communauté internationale sur le caractère exclusivement pacifique de son programme".

Selon un rapport publié jeudi par l'AIEA, l'Iran a doublé ses capacités d'enrichissement d'uranium sur son site de Fordo enfoui sous une montagne. L'agence accuse aussi l'Iran, en des termes sévères, d'entraver son travail sur le site de Parchin près de la capitale.

Mercredi, en marge du sommet des non-alignés organisé à Téhéran, M. Ban avait demandé aux dirigeants iraniens de prendre rapidement des "mesures concrètes" pour rassurer la communauté internationale sur leur programme nucléaire.

avz/sat

PLUS:afp