NOUVELLES

Washington critique la Chine qui repousse des réfugiés vers la Birmanie

30/08/2012 06:12 EDT | Actualisé 30/10/2012 05:12 EDT

Les Etats-Unis ont critiqué jeudi la Chine, accusée de repousser vers la Birmanie voisine des milliers de réfugiés de la minorité éthnique kachin, dont certains membres combattent depuis plus d'un an l'armée birmane.

"Nous sommes toujours très inquiets pour le bien-être de la minorité fragile kachin sur la frontière sino-birmane. Nous avons exhorté la Chine à mettre en place un programme temporaire pour protéger les réfugiés de ce conflit", a déclaré le porte-parole adjoint du département d'Etat, Patrick Ventrell.

"Le gouvernement américain pense que les réfugiés doivent pouvoir choisir eux-mêmes de rentrer chez eux dignement et en sécurité", a insisté le diplomate.

Selon l'Organisation pour l'indépendance kachin et l'association américaine Human Rights Watch, la Chine a forcé ces derniers jours des milliers de réfugiés de cette minorité ethnique à quitter la province chinoise du Yunnan et à rentrer chez eux dans l'extrême nord de la Birmanie.

Les combats qui font rage depuis juin 2011 entre l'armée birmane et l'Armée pour l'indépendance kachin (KIA) dans l'Etat Kachin ont forcé des dizaines de milliers de personnes à fuir leurs villages. Quelques milliers avaient franchi la frontière avec la Chine.

Le ministère chinois des Affaires étrangères avait nié le 24 août toute pression sur les Kachins.

Depuis quelques mois, le gouvernement birman a signé des cessez-le-feu avec plusieurs groupes rebelles de minorités ethniques. Mais les négociations avec les Kachins n'ont jusqu'ici rien donné.

nr/mdm

PLUS:afp