NOUVELLES

Un enseignant d'Edmonton pourrait être renvoyé pour avoir attribué des zéros

30/08/2012 05:22 EDT | Actualisé 30/10/2012 05:12 EDT

EDMONTON - Un enseignant d'Edmonton qui avait été suspendu pour avoir attribué des zéros à des élèves qui n'avaient pas fait leurs travaux pourrait perdre son emploi.

Lynden Dorval a révélé qu'il avait reçu une lettre du directeur de l'école secondaire Ross Sheppard recommandant son renvoi.

L'homme de 61 ans a déclaré qu'il s'opposerait à son licenciement et continuerait à se battre contre la politique de l'établissement, qui interdit aux enseignants de donner une note de zéro aux éleves qui ne font pas leurs devoirs.

Les partisans de cette politique soutiennent que la note zéro dans ce cas est contreproductive parce qu'elle ne reflète pas les connaissances réelles des élèves dans les matières concernées.

Mais M. Dorval affirme qu'attribuer des zéros aide à préparer les jeunes à affronter le monde réel.

Le conseil des écoles publiques d'Edmonton a indiqué qu'il se pencherait cet automne sur la politique qui interdit l'attribution de zéros. Lynden Dorval a affirmé que c'était pour cette raison qu'il avait décidé de contester son renvoi.

Le directeur du conseil scolaire d'Edmonton, Edgar Schmidt, a indiqué que les élèves qui ne faisaient pas leurs devoirs devaient compenser par d'autres travaux afin de réussir leurs cours.

M. Dorval a toutefois fait valoir que les enseignants n'avaient pas le temps de repérer les jeunes qui ne travaillaient pas et que, même lorsqu'ils le faisaient, peu d'élèves effectuaient les travaux de rattrapage.

PLUS:pc