NOUVELLES

Sarah Polley explique qu'un secret de famille a inspiré son nouveau documentaire

30/08/2012 02:21 EDT | Actualisé 30/10/2012 05:12 EDT

TORONTO - L'actrice et cinéaste Sarah Polley affirme que son propre secret de famille a inspiré son plus récent documentaire, «Stories We Tell».

Le documentaire, qui a été présenté mercredi au Festival du film de Venise, raconte les secrets d'une famille de conteurs.

Dans un message publié en anglais sur le blogue de l'Office national du film du Canada (ONF), la scénariste et réalisatrice révèle avoir tourné son documentaire après avoir appris l'identité de son père biologique.

La Torontoise raconte qu'elle soupçonnait depuis longtemps que sa mère — morte alors qu'elle n'avait que 11 ans — avait eu une aventure extraconjugale ayant pu mener à sa conception.

Elle n'en était toutefois pas certaine jusqu'en 2006, lorsqu'un test d'ADN a confirmé qu'un homme qu'elle avait rencontré presque par accident était son père biologique.

Polley dit avoir gardé cette information pour elle pendant un an et qu'elle ne l'a révélée à celui qui l'avait élevée qu'après avoir appris qu'un journaliste connaissait son secret.

La réalisatrice d'«Away From Her» et de «Take This Waltz» révèle que son secret n'a pas été publié parce qu'elle a supplié le journaliste de ne pas le révéler.

Polley explique que de plus en plus de gens étaient cependant au courant de son secret, de sorte qu'elle a développé une fascination sur la façon dont les histoires sont créées et a décidé de faire un film sur ce concept.

La cinéaste préfère ne donner aucune entrevue au sujet de son film avant sa sortie en salle et s'excuse d'avoir pris une telle décision. Elle dit préférer laisser parler son documentaire et espère que les journalistes écriront sur le projet lui-même et non seulement sur l'histoire qui l'a inspiré.

L'ONF a produit le documentaire, qui sera également présenté au Festival du film de Toronto, qui commencera le 6 septembre.

PLUS:pc