NOUVELLES

Salaire minimum au Québec: les partis politiques sont interpellés

30/08/2012 06:58 EDT | Actualisé 30/10/2012 05:12 EDT

MONTRÉAL - Les partis politiques qui font campagne en vue des élections générales de mardi prochain, au Québec, sont interpellés à propos de leur politique du salaire minimum.

Le Front de défense des non-syndiqués (FDNS) signale qu'en 2002, le taux du salaire minimum au Québec était le deuxième en importance au Canada mais que depuis le 1er mai dernier, il est au 8e rang.

Mélanie Gauvin, porte-parole du FDNS, déplore que plusieurs plates-formes de partis soient dépourvues d'engagement sur la hausse du salaire minimum au Québec.

Le Front de défense estime que non seulement la politique du salaire minimum protège les travailleurs contre de trop faibles salaires, mais aussi qu'elle stimule l'accroissement des revenus d'une partie importante de la population.

En 2011, on comptait au Québec 194 200 personnes qui travaillaient au salaire minimum. En 2012, le taux général du salaire minimum devrait atteindre 11,20 $ l'heure.

-

PLUS:pc