NOUVELLES

Rodriguez devance Contador pour remporter la 12e étape du Tour d'Espagne

30/08/2012 12:40 EDT | Actualisé 30/10/2012 05:12 EDT

DUMBRIA, Espagne - Joaquin Rodriguez a devancé Alberto Contador dans la dernière ascension pour remporter la 12e étape du Tour d'Espagne, jeudi, et faire passer son avance en tête du classement général devant ce dernier à 13 secondes.

Rodriguez et Contador se sont détachés du peloton et couraient dans les roues l'un de l'autre jusque dans les derniers mètres d'une abrupte montée menant au fil d'arrivée de cette étape de 190,5 kilomètres.

L'Espagnol, qui détenait une avance d'une seconde devant Contador après 11 épreuves, a dépassé son rival avec quelques centaines de mètres à franchir pour l'emporter en quatre heures, 24 minutes et 32 secondes. Contador a franchi le fil huit secondes plus tard.

«On peut comparer cette fin d'étape à n'importe laquelle en Italie, c'est tellement explosif. Les gens me l'ont expliqué, et même s'ils tombent habituellement dans l'exagération, je ne m'attendais pas à ce que ce soit aussi difficile, a dit Rodriguez. J'ai attendu, puis entrepris mon sprint et l'ai emporté.»

Contador n'était pas préoccupé par sa perte de 12 secondes au cumulatif sur Rodriguez, de l'équipe Katusha.

«Je me sens bien et lorsque les étapes en montagne arriveront, avec des portions finales plus longues, alors je devrais pouvoir m'améliorer», a confié Contador, le champion en 2008.

Le Britannique Christopher Froome a terminé cinquième, 23 secondes derrière pour maintenant accuser un retard de 51 secondes au général.

Alejandro Valverde a de son côté glissé à 1:20 de Rodriguez après avoir terminé en troisième place, devant le Néerlandais Robert Gesink.

La 13e étape vendredi entre Saint-Jacques-de-Compostelle, une ville inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO, et Ferrol mettra la table pour deux étapes déterminantes en montagne au cours du week-end qui mettront au défi la volonté de Rodriguez de repousser Contador.

«Alberto va vraiment nous chauffer ce week-end, a reconnu Rodriguez. L'écart est très mince et quelqu'un comme Alberto vous fait travailler très fort lorsqu'il connaît une bonne journée.»

La compétition de 21 étapes échelonnées sur trois semaines se terminera à Madrid le 9 septembre.

PLUS:pc