NOUVELLES

ONU: les Palestiniens vont demander un Etat non membre, pas de date fixée

30/08/2012 11:55 EDT | Actualisé 30/10/2012 05:12 EDT

La direction palestinienne est déterminée à demander le statut d'Etat non membre à l'ONU, mais la date de la présentation de la requête n'est pas encore fixée, ont indiqué jeudi plusieurs responsables à Ramallah (Cisjordanie).

Selon Nabil Abou Roudeina, le porte-parole du président Mahmoud Abbas, la date de la demande palestinienne devrait être déterminée la semaine prochaine, à l'occasion d'une réunion de la Ligue arabe au Caire.

"Le président recueille des avis palestiniens, arabes et internationaux pour fixer la date à la quelle nous présenterons notre demande d'un statut d'Etat non membre pour la Palestine", a déclaré à l'AFP M. Abou Roudeina.

M. Abbas participe jeudi et vendredi au sommet des pays Non-Alignés à Téhéran qui devrait adopter une déclaration politique soutenant la décision des Palestiniens de demander un changement de statut à l'ONU pour passer de celui de simple observateur au statut d'Etat non membre.

"Après le sommet des Non-Alignés de Téhéran, le président ira au Caire pour participer à une réunion de la Ligue arabe les 5 et 6 septembre qui fixera la date de la demande (d'un statut d'Etat non membre)", a-t-il précisé.

Le 4 août, le ministre palestinien des Affaires étrangères, Riyad al-Malki, avait indiqué que le président Abbas présenterait sa requête le 27 septembre, le jour où il prendra la parole devant l'Assemblée générale de l'ONU à New York.

Toutefois, la direction palestinienne est sous une forte pression des Etats-Unis, hostiles à cette initiative, pour différer sa demande d'adhésion, au moins jusqu'après l'élections présidentielle américaine en novembre, selon des sources palestiniennes et diplomatiques.

"La décision de présenter la demande à l'ONU a été prise par la direction palestinienne. Ce n'est plus à discuter. Quant à la date, elle sera déterminée dans les prochaines semaines, au mieux des intérêts palestiniens", a expliqué à l'AFP Nimr Hammad, conseiller politique du président Abbas.

"Nous voulons nous assurer du plus large soutien international possible et être certains que le vote tournera en notre faveur", a souligné M. Hammad.

Les Palestiniens escomptent recueillir le soutien de "plus de la moitié" des 193 Etats membres de l'ONU.

"Plus des deux tiers des participants à l'Assemblée générale (de l'ONU) nous reconnaissent déjà officiellement comme Etat de Palestine, et si nous gagnons le vote, la Palestine deviendra officiellement un Etat non membre de l'ONU", a commenté jeudi le négociateur palestinien Saëb Erakat.

En septembre 2011, M. Abbas avait déployé de grands efforts pour obtenir un statut de membre à part entière de l'ONU pour la Palestine, mais la demande n'avait jamais été présentée au Conseil de sécurité de l'ONU, où les Etats-Unis avaient prévenu qu'ils y mettraient leur veto.

na-sy-hmw-agr/hj

PLUS:afp