NOUVELLES

Mars : Curiosity roule à la conquête de l'est

30/08/2012 04:31 EDT | Actualisé 29/10/2012 05:12 EDT

La sonde Curiosity s'est mise en route jeudi pour son premier « long » voyage depuis son atterrissage sur Mars, le 6 août. Le robot à six roues a mis le cap à l'est, en direction d'un site baptisé Glenelg, du nom d'une formation rocheuse à proximité de Yellowknife.

Après avoir essayé ses roues jeudi dernier avec un déplacement de 3 m, puis s'être lancé mardi dans une escapade de 16 m, Curiosity doit franchir une première étape d'environ 400 m. Une fois cette distance accomplie, le rover fera une pause afin de tester sa perceuse en forant pour la première fois le sol martien.

« On prévoit de s'arrêter une journée sur le lieu où le robot se trouve, mais on fera une pause plus longue d'ici une semaine », a indiqué John Grotzinger, un des scientifiques de la mission, précisant que « Glenelg est encore à plusieurs semaines de route ». Cet endroit intéresse tout particulièrement les géologues de la « planète rouge ». Le site de Glenelg est un carrefour naturel entre trois types de terrains géologiques. Les scientifiques espèrent y trouver un premier rocher à forer et à des fins d'analyse.

En attendant, les ingénieurs du Jet Propulsion Laboratory (JPL) de Pasadena sont ravis. « C'est bien de voir un peu de sol martien sur nos roues. Le déplacement s'est magnifiquement bien déroulé, tout à fait comme cela avait été prévu », a déclaré le chef de la mission Arthur Amador. Curiosity se pilote « magnifiquement bien » a-t-il ajouté.

Lorsque le robot aura atteint Glenelg, il fera demi-tour pour rejoindre sa destination finale. Le mont Sharp et ses contreforts, buts ultimes de la mission, sont en effet situés dans la direction opposée.

Mercredi, la sonde a d'ailleurs transmis des images des pentes du mont Sharp. Ces photos permettront d'établir une carte en trois dimensions de la montagne qui servira à définir le chemin le plus aisé pour atteindre à son sommet.



PLUS: