NOUVELLES

Lowe's embauche un lobbyiste à Ottawa pour l'aider à acheter Rona

30/08/2012 12:01 EDT | Actualisé 30/10/2012 05:12 EDT

Le géant américain Lowe's a embauché un lobbyiste d'Ottawa pour l'aider à mettre la main sur Rona (TSX:RON) pour 1,76 milliard de dollars, une offre qui s'est heurtée à une tempête d'opposition au Québec.

Le registre canadien des lobbyistes démontre que Robert Evershed, de la firme Prospectus Associates, a commencé à travailler pour Lowe's plus tôt ce mois-ci. Les documents précisent qu'il cherchera à obtenir l'accord du ministre fédéral de l'Industrie pour cette transaction.

M. Evershed s'adressera notamment, au nom de Lowe's, au bureau du premier ministre, au ministère des Affaires étrangères et du Commerce international et à l'Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec.

Le détaillant américain a présenté son offre de 14,50 $ par action pour la plus importante chaîne canadienne de rénovation résidentielle en juillet.

Rona a rapidement rejeté cette offre, pendant que le gouvernement du Québec s'y opposait parce qu'elle ne serait pas dans le meilleur intérêt de la province ou du Canada. Québec a précisé que Rona joue un rôle de premier plan dans la création de dizaines de milliers d'emplois dans la province et ailleurs au pays.

La Caisse de dépôt et placement du Québec a augmenté sa participation dans Rona à 14,2 % peu de temps après l'annonce de Lowe's. Elle a affirmé que l'entreprise québécoise doit faire mieux, mais a refusé de commenter l'offre de Lowe's.

Lowe's compte seulement une trentaine de magasins au Canada, mais 1745 en Amérique du Nord, surtout aux États-Unis. Le premier magasin Lowe's a ouvert ses portes au Canada en 2007, plusieurs années après Home Depot. Ce dernier dispose de 180 magasins à travers le pays.

En comparaison, Rona compte sur quelque 30 000 employés répartis dans un réseau de près de 800 magasins faisant affaire sous différentes bannières.


PLUS: