NOUVELLES

L'ONU met en garde contre les tentatives de déstabilisation du Liban

30/08/2012 06:22 EDT | Actualisé 30/10/2012 05:12 EDT

Le Conseil de sécurité des Nations unies a mis en garde jeudi contre les tentatives de déstabilisation du Liban, alors que le mandat de sa force de maintien de la paix dans le pays (Unifil) a été prolongé jusqu'au 31 août 2013.

Cette prolongation intervient alors que les débordements du conflit syrien au Liban inquiètent la communauté internationale. Plus de 150.000 Syriens ont fui au Liban, où partisans et opposants au président syrien Bachar al-Assad se sont à plusieurs reprises violemment affrontés.

Dans une résolution, le Conseil de sécurité a condamné "toutes les tentatives de menaces contre la sécurité et la stabilité du Liban, réaffirmant sa détermination à assurer qu'aucun acte d'intimidation n'empêche l'Unifil de mettre en oeuvre son mandat".

Le Conseil a aussi fait part de sa "profonde inquiétude" quant aux violations de la résolution mettant fin en 2006 à la guerre opposant Israël et le Hezbollah, un groupe armé chiite libanais.

Mise en place en 1978 au sud du Liban, l'Unifil a déjà fait l'objet de plusieurs attaques, dont une attaque à la bombe en décembre qui a blessé cinq membres français des forces onusiennes.

tw/sat/are

PLUS:afp