NOUVELLES

Les principaux extraits du discours de Mitt Romney

30/08/2012 08:41 EDT | Actualisé 30/10/2012 05:12 EDT

Le candidat républicain à la Maison Blanche, Mitt Romney, devait prononcer un discours jeudi soir devant la convention de son parti réuni à Tampa, en Floride. En voici les principaux points, selon des extraits de son discours transmis à l'avance.

1. Sur sa vision de l'avenir :

- "Ce dont l'Amérique a besoin, c'est d'emplois. Beaucoup d'emplois (...) et à l'inverse du président, j'ai un plan pour créer 12 millions de nouveaux emplois. En cinq étapes".

- "Nous honorerons les idéaux démocatiques de l'Amérique, parce qu'un monde libre est un monde plus en paix. C'est l'héritage bipartisan en politique étrangère de Truman et de Reagan. Et sous ma présidence, nous y reviendrons".

2. Sur le président Obama :

- "J'aurais aimé que le président Obama réussisse, car je veux que l'Amérique réussisse. Mais ses promesses ont cédé la place à la déception et à la division. Ce n'est pas quelque chose que nous avons à accepter".

- "Le temps est venu pour nous de mettre les déceptions des quatre dernières années derrière nous. De mettre de côté les divisions et les récriminations (...). D'oublier ce qui aurait été possible, et de regarder vers ce qui est possible. Le temps est maintenant venu de raviver la promesse de l'Amérique".

- "Le président Obama a promis de freiner la montée des océans et de guérir la planète. Ma promesse (...) est de vous aider, vous, et votre famille".

3. Sur lui-même :

- "Mon père et ma mère ont donné à leurs enfants le plus beau des cadeaux, un amour inconditionnel. C'est un cadeau qu'Ann et moi avons essayé de transmettre à nos fils et nos petits-enfants".

- Dans le Massasuchetts (où il avait déménagé après être devenu gouverneur) "nous avons trouvé un grand cercle d'amis à travers notre église (mormone, ndlr) Nous avons prié ensemble, nos enfants ont joué ensemble, et nous étions toujours prêts à nous aider les uns les autres. Et c'est ainsi qu'est l'Amérique".

- "Quand j'avais 37 ans, j'ai aidé à lancer une petite entreprise (...) Elle est devenue une grande réussite américaine".

bd/lb/mdm

PLUS:afp