NOUVELLES

Le nombre de requérants d'assurance-chômage est demeuré inchangé aux É.-U.

30/08/2012 01:24 EDT | Actualisé 30/10/2012 05:12 EDT

WASHINGTON - Le nombre de requérants américains de prestations d'assurance-chômage est demeuré inchangé la semaine dernière à 374 000, ce qui suggère une lente amélioration du marché du travail.

Le département du Travail a indiqué jeudi que la moyenne mensuelle, une mesure moins volatile, indiquait que le nombre de requérants avait augmenté à 370 250.

Lorsque les demandes de prestations passent de façon constante sous la barre des 375 000, cela indique généralement que l'embauche est assez importante pour faire diminuer le taux de chômage.

Les plus récentes données laissent croire que le rapport gouvernemental sur les embauches pour août, qui sera publié la semaine prochaine, révélera des créations de postes avoisinant la récente moyenne mensuelle de 100 000 nouveaux emplois, a indiqué Paul Dales, premier spécialiste en économie américaine chez Capital Economics.

Les employeurs ont créé 163 000 emplois en juillet. Il s'agissait là de gains importants sur les trois mois précédents, alors que seuls 73 000 postes avaient été créés en moyenne. Cela n'a cependant pas été suffisant pour réduire le taux de chômage, qui a augmenté à 8,3 pour cent, par rapport à 8,2 pour cent en juin.

Les analystes s'attendent à ce que l'économie ait ajouté 118 000 postes en août, et que le taux de chômage demeure stable à 8,3 pour cent.

Au dire d'économistes, une croissance plus forte est nécessaire pour créer davantage d'emplois et réduire le taux de chômage.

L'économie américaine a crû à un rythme annuel de 1,7 pour cent lors du trimestre d'avril à juin, soit bien en deçà de la croissance de 2 pour cent affichée de janvier à mars, et de 4,1 pour cent lors des trois derniers mois de 2011.

PLUS:pc