NOUVELLES

Le FMI a "soutenu" et "continue de soutenir" la Grèce (porte-parole)

30/08/2012 11:22 EDT | Actualisé 30/10/2012 05:12 EDT

Le Fonds monétaire international (FMI) "a soutenu" et "continue de soutenir" la Grèce où des experts de la troïka doivent se rendre "la semaine prochaine" pour évaluer la mise en oeuvre du plan d'économies demandé au pays, a annoncé jeudi un porte-parole de l'institution.

"Le FMI soutient la Grèce, a soutenu la Grèce et continue de soutenir la Grèce dans ses efforts pour surmonter la crise", a déclaré Gerry Rice, lors d'une conférence de presse à Washington.

M. Rice a par ailleurs confirmé que les experts de la troïka --FMI, Union européenne, Banque centrale européenne-- se rendraient "la semaine prochaine" à Athènes pour évaluer si les conditions pour débloquer une nouvelle tranche d'aide de 31,5 milliards d'euros au pays sont remplies.

La durée de cette mission "dépendra des progrès dans les discussions" avec les autorités d'Athènes sur les "mesures qui doivent être approuvées et mises en place pour que la Grèce retourne sur la voie d'une croissance soutenable", a-t-il ajouté.

Lundi, un porte-parole de la Commission européenne avait indiqué que le rapport de la troïka devait être prêt "fin septembre ou début octobre".

La Grèce doit dégager 11,5 milliards d'euros d'économies en 2013 et 2014 en contrepartie de la ligne de crédit de 130 milliards d'euros qui lui a été accordée en mars par l'Union européenne, le FMI et la Banque centrale européenne.

"Le gouvernement (grec, ndlr) travaille dur afin d'identifier les mesures qui seront efficaces, justes et équilibrées", a ajouté le porte-parole du FMI, ajoutant que le Fonds respectait les "efforts" consentis par la population grecque.

M. Rice a par ailleurs indiqué que la directrice générale du FMI, Christine Lagarde, s'était entretenue par téléphone mercredi avec le Premier ministre grec, Antonis Samaras, au sujet "de la situation économique" dans le pays.

"Il n'y a rien d'inhabituel à ce que la directrice générale s'entretienne avec les Etats-membres", a assuré le porte-parole du FMI.

jt/jum/bdx

PLUS:afp