NOUVELLES

La Banque Royale déclare des résultats records pour le 3e trimestre de 2012

30/08/2012 06:23 EDT | Actualisé 30/10/2012 05:12 EDT

TORONTO - La Banque Royale du Canada (TSX:RY) rapporte jeudi un bénéfice net record de 2,24 milliards $ pour le trimestre clos le 31 juillet dernier, en hausse de 946 millions $, ou de 73 pour cent, par rapport à la période correspondante de l'exercice 2011.

Le bénéfice dilué par action s'est élevé à 1,47 $, comparativement à 0,83 $ un an plus tôt. Les analystes prévoyaient un bénéfice par action de 1,18 $.

La banque a attribué cette amélioration à la croissance de ses services de détail au Canada et aux solides résultats liés à ses services de banque d'investissement.

Ses revenus trimestriels ont atteint 7,76 milliards $, après avoir été de 6,9 milliards $ un an plus tôt.

Exception faite des éléments non récurrents, le bénéfice trimestriel de la banque se chiffre à 1,31 $ par action. Les analystes questionnés par Thomson Reuters anticipaient un profit de 1,18 $ par action et des revenus de 7,22 milliards $.

La banque a indiqué que son dividende trimestriel passera à 60 cents, en hausse de 5 cents par action.

«Même si les conditions du marché demeurent difficiles, la Banque Royale jouit d'un élan solide et elle continue d'accroître sa position de chef de file dans ses principaux secteurs d'activité en se concentrant sur ses clients et sur la mise en œuvre de sa stratégie à long terme disciplinée», a déclaré le président et chef de la direction de la banque, Gordon M. Nixon.

En excluant certains éléments, le bénéfice net lié aux activités poursuivies s'est établi à 1,978 milliard $, en hausse de 18 pour cent par rapport à l'exercice précédent et de 12 pour cent par rapport au dernier trimestre. Ces solides résultats sont principalement attribuées au bénéfice sans précédent du secteur Services bancaires canadiens et au rendement élevé du secteur Marchés des Capitaux.

Le bénéfice net du secteur Services bancaires canadiens s'est établi à 1,127 milliard $, soit un résultat en hausse de 239 millions $ par rapport à l'exercice précédent. La Royale dit avoir profité de plus de clients qui ont effectué des emprunts hypothécaires ou qui ont effectué des achats avec leur carte de crédit.

Le bénéfice net du secteur Gestion de patrimoine s'est établi à 156 millions $, en baisse de 36 millions $ par rapport à l'exercice précédent, en raison de certaines questions d'ordre réglementaire et juridique et de la réduction des volumes de transactions.

La perte nette du secteur Services bancaires internationaux s'est chiffrée à 31 millions $ ce trimestre et à 196 millions $ au dernier trimestre, résultats qui reflètent les pertes liées à l'acquisition de RBC Dexia (perte de 11 millions $ au troisième trimestre de 2012) et une hausse de la dotation à la provision pour pertes sur créances liée aux services bancaires dans les Antilles.

Le bénéfice net du secteur Assurances s'est élevé à 179 millions $, en hausse de 38 millions $, ou 27 pour cent, par rapport à l'exercice précédent, en raison principalement de la réduction des coûts liés aux sinistres au titre des polices d'assurance au Canada.

Le bénéfice net du secteur Marchés des Capitaux s'est élevé à 486 millions $, en hausse de 227 millions $ par rapport à l'exercice précédent, résultat qui s'explique principalement par les résultats à la hausse tirés des activités de négociation de titres à revenu fixe.

PLUS:pc