NOUVELLES

La Banque Nationale garde son dividende inchangé malgré des profits accrus

30/08/2012 04:53 EDT | Actualisé 30/10/2012 05:12 EDT

MONTRÉAL - La Banque Nationale (TSX:NA) ne suit pas l'exemple des plus grandes banques du pays qui ont décidé d'augmenter leur dividende, malgré que l'institution établie à Montréal ait fait état jeudi de profits en hausse de 13 pour cent au troisième trimestre.

La sixième banque en importance au pays, qui avait élevé son dividende trimestriel il y a trois mois, le maintient cette fois inchangé à 79 cents par action.

Les cinq principales banques ont toutes augmenté leur dividende cette semaine, après avoir fait état de profits cumulés de 7,8 milliards $.

La Banque Nationale a affiché au troisième trimestre des profits nets attribuables aux actionnaires de 360 millions $, comparativement à 318 millions $ un an plus tôt.

En excluant les éléments non récurrents, la banque a engrangé 334 millions $, en hausse par rapport à 316 millions $ un an plus tôt.

Le bénéfice net ajusté pour la période terminée le 31 juillet a été équivalent à 1,98 $ par action, en hausse par rapport à 1,86 $ pour le trimestre correspondant de 2011.

Ses revenus ont crû de 11 pour cent, à 1,2 milliard $.

Les profits ont surpassé les attentes des analystes consultés par Thomson Reuters, qui se situaient à 1,90 $ par action. Les revenus étaient en phase avec les projections de 1,25 milliard $.

Le rendement des capitaux propres a été de 21,3 pour cent, ou de 19,9 pour cent sur une base ajustée.

«Pour le troisième trimestre de 2012, nos trois divisions ont enregistré une bonne croissance des profits», a déclaré le président et chef de la direction Louis Vachon.

Celui-ci a ajouté que la division des prêts personnels et commerciaux était demeurée forte et que la division de la gestion de patrimoine a bien progressé à la suite de l'intégration des récentes acquisitions.

Le fait que la banque se soit concentrée sur les marchés canadiens des capitaux et les activités des clients a continué à produire des résultats pour la division des marchés financiers.

«Au cours des prochains trimestres, nous prévoyons de maintenir une saine gestion des coûts alors que nous évoluerons dans un environnement économique volatil, tout en améliorant encore nos infrastructures pour mieux servir nos clients», a-t-il ajouté.

La banque a par ailleurs annoncé mercredi la vente de la firme indépendante de planification financière Wellington West Financial Services à la Financière Manuvie pour un montant non dévoilé.

La Banque Nationale a acheté l'entreprise de Winnipeg l'an dernier pour 273 millions $.

Fondée en 1859, la Banque Nationale est la plus grande banque du Québec et la deuxième plus importante institution financière de la province.

À la Bourse de Toronto, l'action de la Banque Nationale a clôturé jeudi à 75,12 $, en baisse de 81 cents.

PLUS:pc